Angola: Le Mirex regrette la mort de Luís de Almeida

Luanda — Le ministère des Relations Extérieures (Mirex) a mis en avant jeudi la figure de l'ambassadeur Luís de Almeida, qu'il considère comme «un combattant notable et une icône de la libération de l'Angola et de l'Afrique.

Ambassadeur de carrière, qui a représentait l'Etat angolais en Allemagne, en France, au Maroc, aux Pays-Bas et dans la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), Luís de Almeida est décédé mercredi, dans la capitale angolaise, à l'âge de 87 ans, des suites de maladie.

Dans une note, le département ministériel le considère comme panafricaniste intrépide et d'une dimension énorme, qui a consacré sa vie aux causes les plus nobles de la nation angolaise.

«Son dévouement et son talent, au cours de plus de 40 ans de service diplomatique, sont incommensurablement reconnus», lit-on dans le message de condoléances.

Selon le Mirex, Luís José de Almeida a servi le pays pendant de nombreuses années, s'étant distingué comme un grand nationaliste, patriote, doyen, légendaire et maître, toujours soucieux et dévoué à l'affirmation de l'Angola dans le contexte des nations.

Dans une autre note, l'ambassadeur d'Angola auprès du Royaume du Maroc, Baltazar Diogo Cristóvão, désigne le diplomate comme "l'une des figures des débuts de la diplomatie angolaise".

"Luís José de Almeida était un diplomate respecté et historique (...), qui a consacré toute sa jeunesse et sa vie à la cause du peuple angolais", souligne-t-il dans le message.

Il ajoute que le diplomate a été l'un des moteurs de la diplomatie angolaise, jouant un rôle important en tant que journaliste et en ouvrant des ambassades.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.