Algérie: Réunion Gouvernement-walis - Rigueur dans la gestion des projets locaux

Alger — Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a exigé, jeudi à Alger, de la rigueur dans la gestion des projets locaux et des dépenses publiques.

Intervenant à la clôture des travaux de la rencontre Gouvernement-walis, M. Djerad a affirmé que "désormais, les opérations récurrentes et anormales de renouvellement des trottoirs au titre de réaménagement urbain, ne seront plus tolérées, car elles constituent l'une des manifestations du gaspillage".

"Le moment est venu de rationaliser les dépenses publiques, d'adopter une gestion rigoureuse des affaires de l'Etat et d'éviter toute forme de gaspillage", a-t-il ajouté, soulignant qu'il incombe à chaque responsable, au niveau central ou local, de veiller à la lutte contre le gaspillage, ce qui permettra d'économiser des milliards de dinars.

"Il n'est pas admissible que l'administration monopolise la décision économique. Il faut une ouverture aux partenaires du fait qu'ils sont plus au fait des exigences de la gestion de leurs affaires. Le cœur de l'économie doit être l'entreprise elle-même, et pas l'administration", a-t-il soutenu.

A ce titre, M. Djerad a ordonné l'ouverture, au niveau local, d'un dialogue permanent avec le patronat et les représentants des entreprises économiques, publiques ou privées, sans distinction entre les deux secteurs.

Coronavirus : 72% des travailleurs ont bénéficié de congé payé

S'agissant des effets de la pandémie Covid-19 sur l'activité économique, le Premier ministre a fait état des résultats d'une enquête supervisée par le ministère du Travail, portant sur un échantillon de 3.666 entreprises employant 440.171 travailleurs, toutes filières d'activité confondues.

La même enquête a fait état, également, de 0.8 % des travailleurs en congé sans solde, 7.5% en régime de travail partiel, 12% sont concernés par une fermeture provisoire de leurs entreprises et 1% pat une fermeture définitive.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.