Tunisie: Un nul face à l'ESS pour le CAB - Et pourtant ils y ont cru !

14 Août 2020

Deux points précieux perdus à domicile après avoir mené 2-0.

Rares les fois où le CAB a présenté un visage aussi honorable, cette saison, que celui qu'on a vu mercredi dernier au Bsiri contre l'ESS. En effet, les camarades de Yeken ont débuté la rencontre tambour battant, acculant leurs vis-à-vis à commettre des erreurs dans leur surface. Après un premier essai de Aouina dont la tête passe légèrement à côté, le même Aouina subtilise le ballon à un adversaire et provoque une faute de main d'un défenseur dans la zone interdite .Le penalty sifflé par l'arbitre est transformé imparablement par Ben Frej. Deux minutes plus tard, c'est au tour de Zied Ounalli de doubler la marque sur un service judicieux de Gabriel Kack. Cette surprenante entame de match est due à une bonne organisation des Cabistes sur le terrain et surtout à une volonté de vaincre qu'on n'a pas vue souvent chez eux !

On a constaté que les progrès étaient évidents. La défense -- au sein de laquelle Bousnina n'arrêtait pas d'encourager ses coéquipiers à se surpasser -- a pris un peu d'assurance, alors que devant, Gabriel Kack et Youssofa à l'entrejeu étaient omniprésents au service du jeune attaquant Aouina et Ounalli qui a enfin retrouvé, grâce à ses appels de balle, le chemin des filets. L'équipe nordiste a parfaitement bien joué le coup jusqu'ici. Seulement, elle avait en face une équipe étoilée solide qui a su comment revenir dans la partie d'abord en «poussant» Ben Frej à tromper son gardien puis sur une faute de placement de Naim Mathlouthi qui a mal fermé l'angle de tir offrant l'occasion à l'ESS d'égaliser en deuxième mi-temps.

La sortie de Youssofa a été fatale au CAB

De retour des vestiaires, le CAB est retourné sur l'aire de jeu sans son maître à jouer Youssafa Mbengué, blessé. Son remplacement par Adam Rjaibi n'a pas donné le fait escompté. Il n'y avait plus alors de «station» au CAB, le ballon fusait de la défense directement en attaque où l'arrière-garde adverse le repoussait avec facilité. On a perdu le sens de la création et les occasions qui pouvaient mettre en difficulté les défenseurs de l'ESS, étaient devenues très rares. Seul le côté droit, où Yeken s'est bien battu, a quelque peu apporté le danger mais trop peu pour espérer reprendre l'avantage. En somme, ce fut un match disputé où le suspense a duré jusqu'au bout. Le nul était plutôt équitable. Il reste 7 journées à disputer, l'espoir est toujours permis pour les Cabistes...

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.