Cote d'Ivoire: Renforcement de la solidarité et la cohésion sociale - Une convention entre l'OSCS et le CIRES signée

L'Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale (OSCS), établissement public à caractère administratif du ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté (MSCSLP), a signé hier jeudi 13 août 2020, une convention avec le Centre Ivoirien de Recherches Economiques et Sociales (CIRES).

C'est le siège du CIRES, à Cocody, qui a abrité la cérémonie de signature. Cet accord de partenariat permettra de mutualiser leurs efforts à travers leurs expertises afin de renforcer la solidarité et la cohésion sociale en Côte d'Ivoire.

Il s'agit en effet, pour l'OSCS, représenté par son Directeur Général, Coulibaly Tiohozon Ibrahima et le CIRES par son Directeur M. Ibrahim Diarra de conduire en synergie des actions allant dans le sens de promouvoir les valeurs de solidarité, de paix et de cohésion sociale.

L'OSCS, organe qui fait de la veille et de l'alerte précoce à partir d'un mécanisme animé par 4091 moniteurs à travers le pays et 24 commissions régionales, aide à la prise de décision à travers la mise à disposition d'informations stratégiques en matière de renforcement de la solidarité et de la cohésion sociale.

Cette institution travaille en collaboration avec des acteurs impliqués dans la consolidation de la solidarité et de la cohésion sociale.

Et cela à travers diverses actions telles que la définition et l'actualisation des indicateurs de solidarité et de cohésion sociale, la promotion des valeurs sociales, la conduite d'études et le soutien aux travaux de recherche sur la solidarité et la cohésion sociale, ou encore l'évaluation des avancées en terme de solidarité et de cohésion sociale en Côte d'Ivoire.

Le partenaire de l'OSCS, le CIRES, est une institution de recherche affiliée à l'Université Félix Houphouët Boigny, qui contribue au développement économique et social de la Côte d'Ivoire au moyen de la recherche appliquée, par ses diverses attributions dont, celles d'identifier les problèmes économiques et sociaux en Côte d'Ivoire et dans la Sous-Région, de réaliser des études afin de proposer des solutions idoines aux problèmes identifiés.

Le CIRES, ce 13ième "Think tanks" pour l'année 2019 en Afrique subsaharienne selon le classement de l'université de Pennsylvanie aux USA, en tant que réservoir d'experts en matière de recherche économiques et sociales, organise des séminaires et forums de très haut niveau, dispense des formations spécifiques dans des domaines pertinents pour le développement économique et social de la Nation.

C'est dans cette convergence de visions et au regard de leurs atouts, que l'OSCS et le CIRES s'engagent à réaliser ensemble des études, des enquêtes, des sondages dans le but de renseigner et actualiser les indicateurs de la solidarité et de la cohésion sociale.

La formation et la participation à des conférences, ateliers et réunions sur des thématiques spécifiques font aussi partie des objectifs de cette convention.

Selon les signataires, cette convention scelle une collaboration de deux ans et répond « au besoin d'œuvrer ensemble pour le renforcement de la solidarité et la cohésion sociale auquel toute la nation aspire pour un développement économique et social harmonieux ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.