Madagascar: Expulsion à Anosipatrana - La chaîne MBS contre-attaque

La société audiovisuelle MBS s'engage dans un bras de fer avec la mairie d'Antananarivo concernant l'occupation de la propriété de la commune à Anosipatrana.

Après la lettre d'expulsion émise par le maire Andriantsitohaina en date du 30 juillet dernier, la chaîne décide de contre-attaquer et saisit, à cet effet, le conseil d'Etat. Une plainte entrant dans ce cadre a été déposée, mercredi dernier, à Anosy. « La décision du maire de la commune urbaine d'Antananarivo n'a pas eu l'aval du conseil municipal », a plaidé maître Eloi Ratefimahefamijoro, chargé de la défense de la chaîne de Marc Ravalomanana.

Ce dernier, en tout cas, a déjà vilipendé le maire concernant cette affaire qui fragilise davantage l'ancien président. Face à lui, Naina Andriantsitohaina garde le sang froid, ne recule pas, et ne se laisse pas impressionner par la virulence des propos du leader de l'opposition. Les manquements au niveau du respect des termes du contrat de bail entre la mairie et la chaîne MBS, révélés au grand jour par l'actuel maire, semblent jouer en défaveur du camp de Marc Ravalomanana.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.