Madagascar: Bilan Régions - Flambée des traitements à domicile

Analamanga n'est pas la seule région où plusieurs porteurs de Covid-19 sont traités à domicile car dans deux régions comptant un nombre élevé de contaminés, des patients restent chez eux.

La contagion ne ralentit pas en régions où la pandémie de coronavirus continue de faire des victimes. Dans le sud de l'île, un décès lié au coronavirus est annoncé à Taolagnaro, chef-lieu de la région Anosy. A Fianarantsoa, un responsable parle « de la persistance de la contamination en raison des déplacements autorisés des personnes allant d'une localité à une autre, générant par là une multiplication prévisible des cas communautaires ».

Parmi les quatre-vingt quatorze malades du coronavirus dans la région Matsiatra-Ambony, trente patients issus de différentes localités sont hospitalisés dans la ville de Fianarantsoa. Seize d'entre eux sont en état grave « Les soixante-six autres porteurs du covid-19 restent chez eux où une investigation permanente consiste à surveiller à distance leurs états de santé », d'après les informations recueillies auprès du centre régional de commandement opérationnel de la lutte contre la Covid-19 de la région Matsiatra Ambony.

À la maison

Sur place, l'enterrement d'une patiente de 45 ans hospitalisée depuis dimanche et décédée du coronavirus hier matin à 7h 15, s'est déroulé dans le respect des coutumes. « Le corps est inhumé à proximité du caveau familial sur une surface spécialement aménagée car dans deux ans il sera déterré pour être admis dans la tombe », explique un témoin.

Avec quatre décès liés au coronavirus nouvellement recensés dans la région Analamanga, la pandémie persiste. Dans la région Alaotra-Mangoro où le nombre de contaminés ces dernières quarante-huit heures flambent, les porteurs du covid-19 suivent du traitement chez eux. « A Moramanga, deux personnes sont hospitalisées. A Ambatondrazaka , une seule personne est prise en charge à l'hôpital. Ces malades ne sont pas du tout en état grave », d'après les explications émanant du centre de commandement opérationnel de la lutte contre la Covid-19 dans la région Alaotra-Mangoro.

La base de données disponible au sein de cette structure indique « l'existence de cent quatorze porteurs du coronavirus en traitement dont seuls les trois sont placés en centre de santé, douze contaminés sont à Amparafaravola, soixante-douze à Ambatondrazaka et trente à Moramanga ». Tandis que le nombre de contaminés se multiplie en crescendo dans les régions Matsiatra Ambony et Alaotra-Mangoro, les cas de guérisons au niveau national connaît une stagnation. « Il y a deux cent cinquante-et-un guéris et cent vingt-cinq nouveaux cas positifs », rapporte la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana , porte-parole du centre de commandement opérationnel de la lutte contre la Covid-19 . Selon elle hier, « le nombre de patients en état grave a diminué de quinze, ramenant l'effectif à quatre-vingt cinq ».

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.