Cameroun: Le président de la fédération de karaté suspendu

Accusé de violences sexuelles sur des athètes depuis des semaines, le président du karaté camerounais a été suspendu de ses fonctions. Le temps de poursuivre les enquêtes.

Dans une décision en date du 7 août dernier, le minsitère des Sports a annoncé la suspension d'Emmanuel Wakam. Avec le président de la FECAKARATE, des encadreurs techniques et officiels de la fédération.

Une dizaine de jeunes filles a porté plainte contre le plainte et divers encadreurs pour des actes de viols, etc. Parmi les cas, une jeune fille de 16 ans qui révèle avoir été séquéstré et violé pendant une semaine. Tandis que ses parents pensaient qu'elle était en stage bloqué.

De son côté, Me Wakam a toujours clamé son innoncence.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.