Angola: Le Prodesi finance la production de café

Luanda — Quinze coopératives de production agricole, dont certaines sont tournées vers la production de café, seront soutenues dans les 18 provinces du pays avec des valeurs supérieures à 50 millions de kwanzas, dans le but d'augmenter la production nationale, dans le cadre du Prodesi.

C'est ce qu'a déclaré jeudi, le secrétaire d'État à la Planification, Milton Reis, à l'issue d'une visite à l'usine de café «Angonabeiro», ajoutant qu'ils travaillaient avec les gouvernorats provinciaux pour la sélection des producteurs organisés en régions traditionnelles dans la culture de café et d'autres produits.

Avec cette mesure de soutien financier aux agriculteurs, a-t-il dit, il sera possible d'augmenter la production de café, actuellement réalisée uniquement par l'agriculture familiale.

Selon le gouvernant l'Angonabeiro fait partie des principaux objectifs du Prodesi, qui est de remplacer les importations et exporte également du Café Ginga (transformé) et du café vert, exportant près de 50 pour cent du total du pays.

Concernant l'Angonabeiro, il a précisé que la société avait bénéficié, dans le cadre du Prodesi, à travers la Banque nationale d'Angola (BNA), d'un financement d'environ cinq milliards de kwanzas, pour augmenter la capacité de cette usine.

Il a dit que six tonnes / jour sont actuellement produites, une quantité considérée comme «faible», ayant reconnu qu'il y a place pour augmenter la production de café en Angola.

L'Angonabeiro réalise un investissement total de 8,9 milliards de kwanzas pour renforcer sa capacité de production, améliorer la qualité de son produit et renforcer l'exportation du café Ginga, selon son directeur général, Miguel Carvalho.

Le programme de suivi du Prodesi se concrétise par la rénovation des lignes de transformation du café vert, avec la mise en place d'un nouveau torréfacteur, de nouvelles lignes de conditionnement pour les grains de café et le café moulu, de nouvelles étiqueteuses.

Pour cette année, l'usine prévoit d'acheter environ deux mille tonnes de café dans le pays, pour l'exportation de café vert et la production de la marque Ginga en Angola.

Jusqu'en avril dernier, 160 tonnes de café de la récolte précédente avaient déjà été exportées et à partir d'août, avec la nouvelle récolte, l'Angonabeiro prévoit de reprendre ses exportations.

L'entreprise prévoit d'exporter 1 200 tonnes de café vert.

Font également partie de la délégation qui a visité l'Angonabeira, les secrétaires d'État au Commerce, Amadeu Nunes, et à l'industrie, Ivan Prado, ainsi que le directeur technique de l'Institut national du café (INCA), José Mahinga et le président de l'Inapem, Arnito Agostinho.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.