Togo: La deuxième endémie parasitaire après le paludisme

14 Août 2020

L'organisation mondiale de la santé (OMS) et le Togo mènent un guerre commune contre les maladies tropicales négligées (MTN).

Dans ce cadre, 3 millions de comprimés de praziquantel ont réceptionnés par le ministère de la Santé vendredi.

Cet anti parasitaire est efficace, notamment, contre la bilharziose.

La bilharziose, communément appelée schistosomiase, est une maladie parasitaire qui sévit dans les régions tropicales et subtropicales, principalement en Afrique.

Elle est provoquée par des vers parasites et peut causer une infection sévère et de lourds handicaps. Elle constitue un enjeu de santé publique d'envergure mondiale, puisqu'il s'agit de la 2e endémie parasitaire après le paludisme.

'Nous voulons aider le Togo à éliminer la bilharziose et bien évidemment les autres maladies tropicales négligées. La lutte est sur tous les fronts', a déclaré Diallo Fatoumata Binta, la représentante de l'OMS à Lomé.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.