Angola: Démantèlement d'un réseau de falsification de test de Covid-19

Luanda — La Direction centrale de lutte contre la corruption du Service d?investigation criminelle (SIC) a démantelé jeudim dans le marché informel des Kwanzas, commune de Cazenga, à Luanda, un réseau de contrefacteurs de preuves du test de la pandémie du COVID-19 et d'autres types de documents.

Une note de presse parvenue à l'Angop signale que l'opération du SIC a abouti à l'arrestation en flagrant délit, de deux citoyens angolais, identifiés par JJK et SMMG, âgés de 28 et 30 ans, respectivement informaticien et receveur de taxi.

Le document indique que le réseau opérait dans une reprographie, connu sous le nom de Kónica, sur le marché de Kwanzas, aux environ des arrêts des transports publics interprovinciaux, pour escroquer les gens qui prétendent sortir de la capitale vers les provinces, mais empêchés par manque de la preuve du test de covid-19.

A cet effet, le réseau exigeait une somme de 25.000 kwanzas pour la fiche de test épidémiologique et 15 mille pour le document autorisant la circulation du véhicule.

Cette opération a aussi permis de saisir des moyens utilisés pour la falsification des documents, dont un ordinateur, deux imprimantes et 7 preuves de test, parmi lesquels trois contenaient les résultats négatifs et quatre autres non-remplis, mais aussi 10 copies de cartes d'identité des personnes intéressées.

Le document souligne que les données préliminaires indiquent que les plus grands acheteurs de ces faux documents sont des voyageurs à destination des provinces de Uíge et de Zaire.

La note précise que des mesures d'urgence sont en cours pour arrêter d'autres complices impliqués dans cette affaire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.