Cote d'Ivoire: La case des mots - Hambak, du tac au tac

Du tac au tac. Hambak dans l'opposition, c'était un yak de la contre-attaque. D'attaque, son canard cassait la baraque, parait à toute attaque.

Hambak au pouvoir est toujours d'attaque face aux couacs. Matraque ou pas matraque, il sait comment on traque les maniaques qui détraquent, qui braquent, qui arnaquent, qui maquent ou qui s'attaquent aux populations par des micmacs.

Une traque est faite pour que le crack qui attaque, craque. La traque d'Hambak à la sécurité a permis que craquent ou tournent casaque, beaucoup de délinquants aux visées démoniaques qui braquent, qui arnaquent ou qui piquent nos sacs.

Du tac au tac, Hambak a su éloigner les attaques, les attaques contre L'État et les attaques contre nos baraques. Du tac au tac, Hambak avance malgré les couacs, toujours avec plus d'un tour dans son sac.

A chaque bac, son lac ? Le bac d'Hambak s'adapte à tous les lacs. Hambak à la tête du bivouac gouvernemental pour des rives paradisiaques ?

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.