Afrique: Egypte fournit un soutien médical et alimentaire au Soudan

Khartoum — Deux avions égyptiens transportant une aide humanitaire médicale et alimentaire fournie par l'Égypte au Soudan, ont atterri vendredi à l'aéroport de Khartoum dans le cadre du pont aérien lancé par l'Égypte pour renforcer les relations de coopération entre les deux pays.

Le don a été reçu, à l'aéroport, par les représentants du Conseil des ministres, du Comité supérieur des urgences sanitaires, de l'ambassadeur égyptien à Khartoum et de l'Autorité de l'aviation civile.

Le représentant du Conseil des ministres, Amjad Farid, a salué les relations distinguées entre le Soudan et l'Égypte en les qualifiant de d'historiques.

Il a exprimé l'espoir que les relations conjointes connaîtront plus de développement pour servir les intérêts de la population des deux pays dans tous les domaines, remerciant le gouvernement égyptien d'avoir étendu son soutien médical au Soudan pour lutter contre le COVID-19.

Le Président de l'Autorité de l'aviation civile, membre du Comité supérieur de la santé, Ibrahim Adlan a remercié le gouvernement égyptien pour le soutien qu'il apporte au pays.

L'ambassadeur égyptien, Osma Issa, a déclaré que les aides viennent dans le contexte du soutien au peuple soudanais pour faire face aux circonstances climatiques dont le Soudan a été témoin au cours de la période écoulée.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.