Angola: Covid-19 - Une experte suggère de sensibiliser davantage en langues nationales

Luanda — La spécialiste en santé publique Maria Futi Tati a suggéré vendredi aux autorités d'intensifier les campagnes de sensibilisation en langues nationales, pour prévenir et combattre la pandémie de Covid-19.

S'exprimant en marge de l'ouverture du séminaire de formation des formateurs sur le plan de réponse au Covid-19, pour les leaders jeunes et communautaires, le médecin a déclaré que seule la formation des agents permettra de diffuser, à travers les langues nationales, des mesures biosécurité dans les zones les plus reculées du territoire national.

« Il est nécessaire de former les guerriers et les jeunes au renforcement des- données et des informations, en tenant compte du degré et du niveau de contamination dans les communautés», a-t-elle déclaré.

Selon Maria Futi Tati, les agents devraient transmettre, porte-à-porte, le message sur la gravité de la pandémie et comment la prévenir, car beaucoup de gens ne respectent toujours pas les mesures préventives, en raison de l'ignorance, d'où la nécessité d'intensifier les campagnes, principalement en langues nationales.

À titre d'exemple, la conférencière du ministère de la Santé a admis que sur les marchés et autres lieux de concentration publique, de nombreuses personnes ne respectent pas la distance recommandée, le lavage des mains, l'utilisation de masques, entre autres, ce qui contribue à la propagation de la maladie.

Elle a ajouté qu'en plus des activistes et d'autres institutions, les autorités traditionnelles, les leaders communautaires et les autres citoyens devraient exercer leur influence lors des campagnes de sensibilisation et apporter des explications sur les mesures de prévention du covid-19 dans leurs zones de résidence, en utilisant un langage simple, clair et facile à comprendre par tous les citoyens.

La formation, organisée par le Ministère des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale, s'est penchée sur des thèmes spécifiques sur le Covid-19, également animés par les spécialistes José Duarte, Carlos Alberto et Edmundo Muondo.

Le cycle de formation a également été destiné aux professionnels des médias, entre autres.

Quant à la pandémie, l'Angola recense au total 1 852 cas positifs, dont 86 décès, 584 patients guéris et 1 182 patients actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.