Soudan: Le Trésor américain renouvelle son soutien aux réformes économiques au Soudan

Khartoum — Le département du Trésor américain a annoncé son soutien au programme de réformes économiques mis en œuvre par le Soudan sous la direction du Premier ministre Dr. Abdullah Hamdok

Le département du Trésor a déclaré vendredi dans un communiqué de presse sur son site officiel que le secrétaire américain au Trésor Stephen Minuchin avait eu un appel téléphonique jeudi avec le Premier ministre soudanais, Dr Abdullah Hamdok.

Le communiqué indique que le ministre américain a discuté avec le Premier ministre soudanais des négociations en cours sur l'accord concernant le barrage de la Renaissance éthiopien et de la nécessité de faire preuve de bonne intention et de la volonté politique de toutes les parties afin de parvenir à un accord final.

Le responsable américain a exprimé sa gratitude pour le rôle constructif joué par le Premier ministre soudanais Abdullah Hamdok dans les négociations sur le barrage de la Renaissance, selon le communiqué.

Le communiqué a ajouté que les deux parties ont discuté, par téléphone, des programmes de réforme économique au Soudan et des efforts du gouvernement soudanais pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Le communiqué indique que le responsable américain Minuchin a renouvelé son soutien aux efforts du gouvernement de transition dirigé par des civils au Soudan pour respecter les droits de l'homme, lutter contre la corruption et mettre en œuvre des réformes dans l'économie soudanaise.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.