Togo: Tracer la voie entre politique et développement

15 Août 2020

La décentralisation territoriale est une réalité au Togo avec la création de communes.

C'est désormais dans ces nouveaux cadres territoriaux que se côtoient les représentants de l'Etat, les encadrements traditionnels et les nouveaux élus locaux.

L'étape la plus délicate est le transfert de compétences et de ressources en provenance de l'Etat afin de rendre totalement effective la gouvernance locale.

Les élections locales tenues l'année dernière permettent désormais de tracer la voie entre politique et développement.

Une centaine de communes ont vu le jour. Les maires et leur conseil municipal doivent mettre en place une gestion municipale qui réponde aux fortes attentes des habitants en matière de service public, d'infrastructure, d'assainissement ou de santé.

Certaines communes sont plus dynamiques que d'autres et ont d'ores et déjà lancé une stratégie de développement municipal.

C'est le cas à Amou Oblo (35 km d'Atakpamé, région des Plateaux).

Le député-maire, Mey Gnassingbé, a mis en oeuvre depuis un an toute une série d'initiatives en direction des habitants.

Comme le détaille le site de la ville, lancé il y a quelques jours, l'équipe municipale a lancé la réhabilitation de pistes rurales, mis en place un plan de riposte au coronavirus, recueilli l'avis des habitants sur leurs priorités au quotidien.

La ville a conçu un programme de développement qui allie l'éducation, le social, l'économie et l'emploi.

L'équipe municipale se donne quelques mois pour annoncer de nouveaux chantiers.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.