Madagascar: Boeny - Églises et mosquées resteront fermées

Ni prière ni quelque chose de ce genre ne sera encore autorisée à Mahajanga, ce dimanche. Le préfet de Mahajanga, Lahanaina Fitiavana Ravelomahay, a été catégorique sur ce point durant la réunion du Centre régional de commandement opérationnel (CRCO) de Boeny, hier au siège de la DRSP à Mahabibo. Il n'y aura ni compromis ni exception.

« Les édifices religieux et les mosquées restent fermés. Nous avons rencontré les chefs d'Églises, notamment protestante de la FJKM et catholique, et des mosquées. La situation sanitaire ne le permet pas encore », explique le président du CRCO Boeny.L'application des mesures sanitaires et le respect des gestes-barrières (distanciation physique, port de masque bucco-nasal) est davantage renforcé.

De plus, le barrage sanitaire placé à l'entrée de Belobaka est désormais reconverti en barrage sécuritaire. Des éléments des forces de l'ordre ont succédé au personnel sanitaire qui est revenu dans les hôpitaux. Le contrôle sanitaire de Belobaka est donc assuré par la Gendarmerie et la Police nationales.

Le nombre des cas positifs ne cesse d'ailleurs d'augmenter dans la région Boeny. La situation épidémiologique au jeudi 13 août fait état de deux cent quatre vingt une personnes testées positives à la covid-19 depuis le début de la crise sanitaire à Madagascar. L'effectif des malades en traitement s'élève à cent vingt sept, dont trente sont suivis dans les deux hôpitaux principaux avec six patients développant une forme grave. Le reste est traité à domicile.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.