Cote d'Ivoire: Crédit "Soutrali" - Le ministre Souleymane Diarrassouba remet les chèques aux premiers bénéficiaires de la carte professionnelle de commerçants

Dans le cadre du Crédit "Soutrali" doté d'une enveloppe de 4 milliards de FCFA, le ministre du Commerce et de l'Industrie, Souleymane Diarrassouba, a présidé le jeudi 13 août 2020 à Abidjan, la cérémonie de remise de chèques aux 100 premiers bénéficiaires de la carte professionnelle de commerçants.

« Le Crédit "Soutrali" permet aux commerçants qui ne sont pas éligibles au système de financement bancaire classique d'y avoir accès. Tous les commerçants sur toute l'étendue du territoire, sans distinction aucune, peuvent bénéficier de ce crédit et, cela, à des conditions de financement très allégées, notamment sans frais de dossiers, ni commission d'engagement, sans délai de carence ni nécessité d'un aval. Il suffit juste d'avoir sa carte de commerçant et d'avoir une activité rentable et viable », a expliqué Souleymane Diarrassouba.

Il a donc invité les commerçants à profiter de l'enveloppe de 4 milliards de FCFA disponibles avant décembre 2020.

Crédit "Soutrali" traduit l'engagement du ministère en charge du Commerce de soutenir les activités des commerçants ivoiriens, à travers le projet carte de commerçant. Il vient pallier les difficultés d'accès à des systèmes classiques de financement, fortement accentuées par la crise sanitaire à Covid-19.

Le produit de Crédit Soutrali propose 12 offres de crédits allant de 60 000 FCFA à 2 000 000 FCFA remboursables sur 6 ou 12 mois.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.