Egypte: L'Égypte et le Soudan soulignent la nécessité de parvenir à un accord sur le remplissage et l'exploitation

Grand Ethiopian Renaissance Dam.

L'Égypte et le Soudan ont souligné la nécessité de négocier un accord contraignant sur le remplissage et l'exploitation du barrage de la Renaissance d'une manière qui préserve les droits et les intérêts des trois pays, selon l'accord de 2015 de la Déclaration de principes de Khartoum et le principe d'utilisation juste et équitable de l'eau.

Ces propos ont été tenus lors de la déclaration finale publiée à la fin de la session officielle de pourparlers bilatéraux qui s'est tenue, samedi 15 août 2020, à Khartoum, dirigée par le premier ministre égyptien, Moustafa Madbouli et son homologue soudanais, Abdullah Hamdok.

Les deux parties ont souligné la nécessité de ne prendre aucune mesure unilatérale avant de parvenir à un accord satisfaisant pour les trois pays, ont renouvelé leur attachement aux négociations en tant que meilleur moyen de réaliser les intérêts des peuples de la région, et ont exprimé leur aspiration au succès des négociations en cours sous les auspices de l'Union africaine.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X