Guinée: 16 artistes prennent leur bâton de pèlerin pour prôner la réconciliation en forêt

Pour cultiver la paix et la cohésion sociale en région forestière, l'association nationale des artistes de la Guinée forestière (ANAGUIF), à travers son projet d'unification des populations de cette localité sont sur pieds d'oeuvre pour la réalisation concrète du projet sur le terrain.

Assis dans le studio de réalisation situé dans la commune de Ratoma, l'artiste renommé de sa generation dans la préfecture de Macenta ,Robert Kaliva Guilavogui communément appelé "Junior Kpakpataki " a dans une interview de ce dimanche 16 août 2020, expliqué le bien -fondé de initiative du projet appolitique, qui n'est autre que de proner l'unité nationale entre les fils et filles de la capitale du Sud en Guinée forestière.

<< À ma sortie de prison étant membre de l'association nationale des artistes de la Guinée forestière, nous avons décidé en tant qu'artistes de la forêt de contribuer positivement au maintien de la paix gaz de tout développement socio-économique dans la région. Nous pensons qu'à travers notre art, nous pouvons encore mieux communiquer dans le sens d'atteindre les objectifs, celui qui est la réconciliation, le renforcement de la cohésion sociale et de la paix en région forestière>>, souligne le premier responsable du projet Robert Guilavogui.

Selon lui, après le constat de ces dernières décennies ,la forêt est l'épicentre des différents conflits et surtout à l'approche, pendant et après des élections. Pourtant ce n'est pas la seule région de la Guinée où se tiennent les scrutins. " Ils nous revient en tant qu'artiste porteur de messages et dépositaire de l'histoire de s'impliquer pour la réparation du tissu sociale qui est dégradé. Car, nousavons un patrimoine commun en région forestière".

Parlant de message véhiculé dans ce projet de compilation : << C'est d'attirer l'attention des parents que nous avons été toujours unis ainsi que nos aïeux pour le progrès de la region. Donc, la politique ne doit pas être à la base de notre division. Nous pouvons avoir des différentes opinions politiques, mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes une famille. Cette diversité que nous avons en forêt est une richesse pour nous.C'est cette union que nous recherchons à travers ces sons>>.

Pour conclure, l'association a prie deux artistes par préfectures au nombre de 14 artistes y compris quelques artistes de la maison qui complètent à 16 artistes. Des caravanes de paix et tables rondes se feront dans les 7 préfectures de la région. Pour éviter les considerations ethniques. Car, quand la forêt brûle c'est une partie intégrante de la Guinée qui brûle.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X