Angola: Huíla mobilise 111 agents pour le recensement de l'agro-industrie

Luanda — Cent onze agents, répartis en 23 équipes de collecte de données, ont lancé samedi, dans la province de Huíla, le processus de recensement de l'agro-élevage et de la pêche (RAPP 2019/2020).

Le processus de six mois est une initiative du Gouvernement angolais qui est menée par une commission intégrée par le bureau local de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, en collaboration avec les services provinciaux de l'Institut national de statistique (INE).

S'exprimant à la cérémonie de lancement du RAPP, au niveau de la province de Huíla, dans la ville de Lubango, la vice-gouverneure de Huíla pour le secteur économique, politique et social, Maria João Chipalavela, a déclaré que le recensement de l'agro-élevage, le premier après l'indépendance, permettra de fournir des données de référence crédibles, en vue de la formulation et du suivi des programmes de développement de l'Exécutif angolais.

Au nom du gouverneur local, Luís Nunes, elle a affirmé que les informations à collecter par le biais du RAPP seront également utilisées pour la formulation et le suivi des stratégies de sécurité alimentaire du pays, ainsi que pour la mise en œuvre d'objectifs durables, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

"Considérant que le gouvernement entend donner l'importance nécessaire au secteur, l'engagement des autorités traditionnelles est important et pas seulement pour sa réussite, compte tenu de l'importance pour le bien-être des populations", a-t-elle ajouté.

A l'occasion, la gouvernante a appelé les communautés rurales et les producteurs d'agro-élevage et de pêche à participer consciemment et activement au RAPP, un outil qui permet à tout État et tout pays et institution de mieux comprendre le modèle et les systèmes qui peuvent être utilisés pour leur développement.

Grâce à l'enquête, a poursuivi la responsable, il sera possible de rechercher des données sur le nombre de parcelles, le nombre de bovins, de chèvres et d'oiseaux pour un bon contrôle statistique souhaité.

Les membres du gouvernorat, les autorités traditionnelles, les partis politiques, les églises et les journalistes ont participé au lancement de ce processus .

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X