Somalie: 16 morts après une attaque des Shabaabs

Les combattants d'Al-Shabaab ont investi le 16 août l'hotel Elite, un établissement de luxe situé sur la côte, à Mogadiscio en Somalie. Cette attaque a fait, selon un bilan provisoire, 16 morts et treize blessés.

L'attaque a débuté par l'explosion d'une voiture piégée, puis des hommes armés ont pris en otage l'établissement fréquenté par des hauts fonctionnaires somaliens. Il aura fallu quatre heures aux forces de sécurité pour neutraliser les assaillants.

Selon Sadiq Adan Ali, porte-parole des forces de police somaliennes : « Au total, seize personnes ont été tuées dans cette attaque. Onze civils somaliens et cinq terroristes. Nous avons également recensé treize blessés ».

Près de 250 personnes présentes dans l'hôtel ont été évacuées. Des civils mais aussi des responsables politiques et des membres du Parlement. Parmi les morts figure au moins un haut fonctionnaire du ministère de l'information, Abdirasak Abdi.

Les Shabaabs, affiliés à El Qaïda, ont revendiqué l'attaque dans un communiqué, affirmant que leurs « martyrs » avaient « pris le contrôle de l'hôtel » et qu'ils avaient infligé « de lourdes pertes » aux personnes qui y étaient présentes.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.