Angola: Le pays prêt pour le premier recensement de l'agro-élevage et de la pêche

Luanda — Le premier recensement de l'agro-élevage et de la pêche (RAPP, sigle en portugais) a officiellement débuté dimanche et le lancement a eu lieu dans la commune de Gangula, province de Cuanza Sul, lors d'une cérémonie dirigée par le ministre d'État à la Coordination économique, Manuel Nunes Júnior.

Quatre mille collaborateurs sont mobilisés pour cette campagne qui couvrira 25 mille villages, 574 communes et districts des 164 municipalités des 18 provinces angolaises.

Les techniciens de terrain utiliseront des équipements dotés de technologies numériques qui permettront d'envoyer quotidiennement les données collectées sur le terrain à la base centrale de l'Institut national de la statistique (INE, sigle en portugais).

Avec cette initiative, il est prévu de connaître 300 indicateurs pratiques tels que le type de culture le plus fréquent, la surface de chaque parcelle agricole, le nombre de familles vivant de l'agriculture et de la pêche, entre autres activités connexes.

Le RAPP 2019-2020 se déroule sous la devise «Parions sur l'agriculture familiale et la pêche pour l'autosuffisance alimentaire».

Le RAPP est coordonné par l'Institut national de la statistique, qui est soutenu par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche. Le RAPP est financé par la Banque mondiale et d'autres parties prenantes.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X