Seychelles: La France et la Belgique retirées de la liste des pays pouvant se rendre aux Seychelles, à cause de la hausse du Covid dans leur pays

Environmentalists commended Seychelles' strong conservation practices which have resulted in the ranking.

Le ministère de la Santé a révisé la liste des pays à partir desquels les visiteurs sont autorisés à se rendre aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental.

«Nous avons vu que la liste s'est un peu contractée avec la suppression de la France et de la Belgique car l'épidémie est à nouveau en hausse dans leurs statistiques. C'est pourquoi ils ont été retirés des pays autorisés à ce moment-là », a déclaré Dr. Gedeon.

Le commissaire à la santé publique a déclaré que le changement de statut des pays est un problème pour le secteur du tourisme car il est difficile pour les visiteurs d'effectuer des réservations à l'avance.

Les visiteurs de pays non autorisés ne peuvent voyager aux Seychelles que s'ils ont passé deux semaines dans l'un des pays autorisés.

Alors que les Seychellois de tous les pays peuvent retourner dans la nation insulaire, mais s'ils viennent d'un pays qui ne figure pas sur la liste autorisée, ils seront tenus de se rendre dans des installations de quarantaine.

Dr. Gedeon a déclaré qu'il se passait des choses aux Seychelles, qui rendait difficile pour le ministère de la Santé de mieux gérer le risque car le risque zéro n'existe pas.

Un problème qui a été soulevé par certaines entreprises touristiques est que certains visiteurs ne séjournent pas dans des hébergements agréés et certains établissements locaux accueillent des touristes sans autorisation.

Dr. Gedeon a déclaré que pour ces visiteurs, lorsqu'ils postuleront pour leurs tests PCR de sortie, ils devront révéler où ils séjournaient et s'il s'agissait d'un hébergement non approuvé, cela sera signalé aux autorités compétentes.

Il a réaffirmé que les rassemblements de masse comprenant des spectacles musicaux et des fêtes avec un grand groupe de personnes restent interdits.

Cinq marins espagnols de la flotte de pêche opérant dans les eaux des Seychelles qui étaient déjà en mer ont été testés positifs au COVID-19, portant le total à six cas actifs dans la nation insulaire, a déclaré mardi un haut responsable de la santé.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré lors d'une conférence de presse que les marins de l'un des navires partis pêcher en juillet avaient développé des symptômes en mer.

Il a déclaré que les marins avaient été exposés au virus avant de partir, bien qu'ils aient été testés négatifs auparavant.

«Le navire est revenu avec 35 marins et nous en avons testé 11 au cours du week-end, dont cinq positifs. Nous allons tester les 24 restant. Le navire est en quarantaine avec tous les marins », a ajouté Dr. Gedeon.

Les cinq cas actifs nouvellement découverts s'ajoutent à un volontaire nigérian des Nations Unies qui se trouve toujours dans le centre d'isolement. Au total, les Seychelles ont enregistré 132 cas positifs de COVID, dont 126 se sont rétablis. Les Seychelles n'ont signalé aucun décès lié au COVID-19.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.