Madagascar: Professionnalisation - Une révision du « Statut des artistes » s'annonce

Un sujet qui fédère, aussi bien qu'il divise au cœur même de la communauté culturelle et artistique nationale. Le fameux « statut des artistes » reste sensible.

A maintes reprises, au moins une fois par an, des conférences et débats en tous genres, le temps d'un festival ou d'un événement exclusif dédié à la culture, abordent continuellement ce sujet. Le « Statut des artistes » à Madagascar, un sujet qui depuis des années maintenant peut aussi bien réjouir les acteurs culturels nationaux par ses promesses, que fâcher par sa mise en application concrète. D'une manière plus officielle, voilà maintenant près d'une décennie, que la question d'un cadre légal permettant aux artistes malgaches d'exercer leurs métiers, d'une manière plus professionnelle et coordonnée, s'est en effet accomplie. Même s'il était d'ores et déjà question de la mise en œuvre d'un statut des artistes en bonne et due forme bien avant cela, ce n'est que grâce au décret n° 2011-029 du 25 janvier 2011 que l'État en place a nourri l'optimisme des artistes nationaux.

Cependant, au fil des années, ils restent dans le flou total pour la grande majorité, tant les détails précis pour l'acquisition de ce statut divergent, mais surtout parce que le nombre de ceux qui se considèrent « artistes » a tout simplement explosé.

Questionnaire

C'est ainsi que le ministère de la Communication et de la Culture vient de lancer un appel à manifestation auprès de tous les artistes nationaux. L'objectif étant d'avoir un aperçu général sur la professionnalisation des artistes, afin de façonner au mieux le statut des artistes déjà en préétabli. Depuis hier donc, cet appel suscite à nouveau l'engouement de la communauté culturelle et à travers un questionnaire à rendre auprès du ministère, elle peut à nouveau exprimer sa vision des choses.

L'approche du ministère de la Communication et de la Culture (MCC), bien qu'enthousiasmant, divise cependant encore une fois dans le milieu par sa simplicité. Là où beaucoup auraient préféré que le ministère privilégie, comme à son accoutumée, les rencontres et les échanges directs avec les artistes, nombreux sont aussi ceux qui auraient aimé un questionnaire plus détaillé de sa part. C'est via la page facebook du MCC que l'on peut avoir un aperçu de cet appel à manifestation. Le questionnaire est ainsi à acquérir et à rendre avant le 15 septembre.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.