Congo-Kinshasa: La Musique congolaise en deuil - Le chorégraphe Radja Kula n'est plus !

C'est dans la nuit du 18 au 19 août dans une clinique de Nairobi au Kenya que Mbuta Muntu Radja Kula, l'homme de 6600 phases de danses, a tiré sa révérence de suite d'une longue et pénible maladie.

L'annonce de sa disparition a été confirmée par son fils du nom de Mbuta Evala qui est sur place dans la capitale Kenyane. Evidemment, l'artiste soufrait déjà d'une maladie très grave à Kinshasa avant de se rendre au Kenya pour une prise en charge médicale appropriée.

Son fils qui l'a emmené dans ce pays de l'Afrique australe, indique que le Grand Maître Radja Kula avait commencé à retrouver sa forme. «Il a repris complètement toutes ses facultés en place avant de connaître une rechute de santé dans la soirée du 18 août lorsque le pire nous est arrivé... », a confirmé Leader Evala.

Soixantaine révolue, Radja Kula était leader et fondateur de son groupe musical et instrumental "Station Japan" avec lequel il s'est forgé un chemin dans l'arène musicale congolaise vers les années 80 et 90.

Il n'a pas été si riche en composition mais sa force redoutable reposait sur la chorégraphie. Donc, la musique congolaise reconnait en lui cette qualité de grand chorégraphe et créateur de beaucoup de danses à succès tels que « Kitisisela ya mata », « Mandundu »... Sans être contesté par ses collègues musiciens, Mbuta Muntu Radja Kula était auteur de plusieurs pas de danses que beaucoup de groupes Kinois de l'époque prenait sans son autorisation.

Il faut souligner que plusieurs chanteurs devenus de vedettes de la musique congolaise telles que l'animateur Somono Dolce Parabolique est passé aussi dans son orchestre Station Japan avant d'intégrer le Quartier Latin de Koffi Olomide.

Puisqu'il a été natif de la commune de Bandalungwa, il revient que l'ASBL SOLBA (Solidarité Bandal) et son président JPN Kabongo présentent leurs condoléances à la famille musicale et biologique éplorée.

Ils se préparent en conséquence pour rendre des hommages à ce grand artiste Radja Kula qui a contribué également à la promotion de la culture congolaise.

Que son âme repose en paix !

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.