Algérie: Reprise des entraînements - Athlètes appelés à respecter le protocole sanitaire

Alger — La secrétaire d'Etat chargée du sport d'élite, Salima Souakri, a appelé au "strict respect du protocole sanitaire", jeudi au Centre de regroupement et préparation des équipes nationales à Soudania (Alger), à l'occasion de l'opération de dépistage au Covid-19 (PCR) au profit des athlètes qualifiés aux Jeux olympiques et Paralympiques 2021.

"L'Etat ne lésinera pas sur les moyens pour accompagner les athlètes de l'élite nationale devant représenter l'Algérie dans les prochaines échéances internationales dont les Jeux olympiques et Paralympiques 2021. Nous avons réuni tous les moyens en matière de dépistage au COVID-19 afin d'assurer et de préserver la santé de nos champions.", a déclaré Souakri lors d'une visite au Centre de regroupement et préparation des équipes nationales à Soudania (Alger) pour assister à la première opération de dépistage au COVID-19 (PCR).

Cette rencontre a permis à la secrétaire d'Etat d'évoquer avec les athlètes représentant sept fédérations sportives les répercussions de cette pandémie qui a entrainé l'arrêt des entraînements et des compétitions et de discuter des mesures préventives prises par l'Etat pour assurer la bonne préparation des athlètes sur les plans logistique, financier et médical.

"Je sais pertinemment que vous avez vécu une période très difficile marquée par l'arrêt de la préparation et de la compétition, ce qui est terrible pour un champion de haut niveau. Je suis là pour vous encourager et confirmer la volonté du ministère de la Jeunesse te des Sports ainsi que la secrétariat d'Etat chargée du sport d'élite à mettre à votre disposition tous les moyens logistique, financier et médical.", a-t-elle dit.

La secrétaire d'Etat a eu à visiter les différents blocs de ce centre sportif, reconvertit en véritable "mini-hôpital", avec la présence très remarquée du personnel médical du Centre national de la médecine du sport (CNMS).

"Après avoir accompli les tests médico-sportifs, les athlètes de différentes fédérations sportives ont été convoqués à effectuer les tests virologiques (RT-PCR), une étape obligatoire avant d'entamer la phase de préparation. Chaque fédération a désigné un Covid Manager (médecin fédéral) pour assurer la coordination avec le CNMS et le suivi de l'application stricte du protocole sanitaire.", a déclaré à l'APS, Hakima Hamlaoui, médecin au CNMS.

A cette occasion, les athlètes qualifiés aux Jeux olympiques 2021 ou susceptibles de l'être, ont été appelés par petits groupes pour effectuer le test PCR ainsi que leur encadrement technique et médical.

"Nous attendons avec impatience le retour aux entraînements et par la suite la compétition, mais avant cela, il faudrait effectuer ce test PCR qui détermine si nous sommes porteurs de virus ou non. Notre santé et celle des autres passe avant tout. Nous avons vécu une période très difficile avec l'arrêt de la compétition, maintenant place à la préparation. La direction technique a programmé un stage de 20 jours à Tikjda. J'espère que tout se passera bien pour les athlètes qui préparent les JO-2021.", a déclaré à l'APS Sid Azara Bachir, champion d'Afrique en lutte associée.

Notons qu'en réponse aux recommandations de la commission de suivi de l'évolution de l'épidémie de la Covid 19, le ministère de la Jeunesse et des Sports avait autorisé les athlètes qualifiés aux Jeux olympiques et Paralympiques Tokyo 2021 de reprendre les entraînements, tout en exhortant les fédérations sportives concernées de désigner des centres de préparations pour chaque discipline.

Pour ce faire, le Centre national de la médecine du sport (CNMS) a été chargé pour veiller au suivi et l'application du protocole sanitaire relatif à chaque discipline, en collaboration avec les fédérations sportives concernées.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.