Cote d'Ivoire: Valorisation du Zaouli - Le chorégraphe Roméo Bron Bi initie un festival

La ville de Zuénoula va accueillir, du 23 au 26 décembre 2020, la première édition de "Zuénoula Phoénix Festival". Une initiative de Roméo Bron Bi, danseur professionnel ivoirien installé à Strasbourg (France). Intervenant le 19 août par visioconférence, lors d'une conférence de presse qui a eu pour cadre le Cnac (Cocody-Angré), le chorégraphe a levé le voile sur le contexte du festival, ainsi que son contenu.

A l'en croire, ce festival qui tournera autour de la danse Zaouli a pour objectif de «permettre à la jeunesse de rester fidèle à son patrimoine et ancrée dans les traditions ». Il a saisi cette opportunité pour affirmer son attachement indéfectible à ses origines, et traduire son ambition de valoriser le Zaouli qu'il considère comme une richesse inestimable de la région de la Marahoué.

Au programme des représentations de la danse Zaouli avec la participation de près de 6 troupes de danse locales, un arbre de noël, un planting d'arbres, un concours de danse, etc. «Je veux aider notre jeunesse à être plus dynamique et à exprimer sa créativité.

De manière plus générale, lui donner des outils pour développer son autonomie financière, afin de freiner son exode vers les grandes villes », a laissé entendre celui qui a passé toute son enfance à Zuénoula et qui poursuit sa carrière artistique en France depuis 2013.

Zuenoula Phoenix Festival bénéficie du soutien et d'un apport technique et en ressources humaines de la fédération ivoirienne de danse Accor'Danse. Toussaint Kouakou, vice-président de cette fédération, s'est réjoui de l'initiative qui, selon lui, entre dans le cadre de la mission de cette fédération qui est de promouvoir les initiatives des acteurs du secteur de la danse et la chorégraphie.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.