Cameroun: Un pédophile attrapé en flagrant délit

L'homme violait une fillette d'environ 3ans.

Dans une vidéo en circulation sur internet depuis hier soir, on voit cet individu visiblement sous l'emprise des stupéfiants qui est empoigné par des hommes qui l'ont attrapé en flagrant délit de viol de l'enfant.

La vidéo diffusée sur la page du groupe X Maleya a été partagée 5 936 fois, elle montre le visage hideux d'un prédateur sexuel.

Au début de la vidéo, on voit dans une broussaille, un monsieur frapper du pied le pédophile. Une voix demande où est la maman de l'enfant, un autre répond «sa maman fait le bili bili là-bas». Certains hommes courroucés cognent le pédophile avec rancœur.

Un autre homme baisse la culotte de l'individu et son sexe apparait, en érection, avec des gouttes de sang qui suintent, signe de défloraison et de l'acte de viol commis sur la fillette. Un autre homme demande «Donc tu étais en train de violer vraiment l'enfant d'autrui» et lui de répondre «J'ai violé où ?». Et les hommes qui l'empoignent insistent en montrant son sexe d'où dégouline du sang.

On demande d'appeler le 117, numéro d'appel d'urgence de la police camerounaise. C'est en ce moment que le pédophile dit en pointant quelqu'un du doigt «Ne me tape pas, ne me tape pas jamais», mettant encore plus en colère ses interlocuteurs, qui vont encore plus le claquer.

Dans tout cet affreux spectacle, un homme porte la fillette visiblement apeurée, son visage montre les signes de douleur et des traces de larmes.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.