Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020 / Investiture du président Ouattara - Le Rhdp envahit le stade Felix Houphouët-Boigny

le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement investi, ce samedi 22 août, à Abidjan, candidat de son parti à l'élection présidentielle du 31 octobre prochain.

Le Rhdp, procède aujourd'hui à l'investiture officielle de son candidat, qui n'est autre que le Président de la République, Alassane Ouattara. La grand-messe va rassembler les nombreux militants de la majorité présidentielle au stade Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan.

La chose, on le voit, prendra la forme d'une démonstration de force. Le rendez-vous, à cet effet, a été précédé par plusieurs caravanes de mobilisation. Les coordinations Rhdp d'Abidjan se sont mises en branle la semaine durant. A l'intérieur, les coordonnateurs départementaux et leurs associés ont investi le terrain. Chacun a été investi pour faire de cette investiture une réussite totale.

Et les chiffres annoncés, comme d'habitude, permettent déjà de mesurer la détermination des organisateurs, notamment le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, commandant du théâtre des opérations.

Adama Bictogo annonce 100 mille militants. Le Félicia, nouvellement réhabilité, ne devrait pouvoir contenir que 50 mille personnes, selon les estimations, gradins et pelouses compris.

Il n'empêche, la fête sera pour tous. Sans exclusion. Le trop plein de militants participera à la fête à travers les espaces aménagés aux abords de la Cathédrale Saint-Paul ou sur l'espace de l'ex-Sorbonne.

Ces sites sont donc aménagés pour accueillir tous les militants qui seront présents.

Les écrans géants leur feront vivre en images et en son, l'animation de l'intérieur du stade. Le Chef de l'État y sera pour, une fois encore, vivre sa proximité avec les populations. Il dira pourquoi il a cédé à la pression des populations et consenti un ultime sacrifice. Comme en 1990, lorsque lui fit appel, feu le Président Félix Houphouët-Boigny pour redresser une économie en pleine anémie. Comme en 2000, quand il a répondu présent à l'appel de ses compagnons du Rdr.

Le 17 mars 2020, Alassane Ouattara avait passé le flambeau au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour porter les couleurs du parti Rhdp à la présidentielle d'octobre prochain.

Et cela, après son annonce solennelle, le 5 mars plus tôt, devant le congrès réuni, de ne pas se succéder à lui-même. La disparition brutale du Chef du gouvernement, le 8 juillet 2020, a laissé un vide à un mois seulement du dépôt des candidatures pour la présidentielle. Impossible, dans ces conditions dictée par la fatalité, de préparer un dauphin politique. La volonté du président ivoirien a été ainsi contrariée par la volonté suprême, ce qui a rebattu les cartes du destin. « L'homme propose, Dieu dispose », en déduisait, récemment Alassane Ouattara qui n'aura donc pas droit à sa retraite à l'eau de rose qu'il s'était promise.

Aujourd'hui, il s'agit, pour le parti au pouvoir, de porter haut et à l'unisson, la candidature de son champion, le Président de la République qui répond à l'appel du devoir.

Le rassemblement d'aujourd'hui sera également un hommage au Chef du gouvernement défunt Amadou Gon Coulibaly, dont la disparition semble décupler la détermination des militants du Rhdp.

C'est sous le signe de la stabilité, préalable à tout développement, que le Chef de l'État se lance à nouveau dans la bataille, à la conquête de son tout premier mandat de la IIIe République. Une IIIe République, qui a supprimé le verrou de l'âge, permettant ainsi au Président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, 86 ans, d'être lui aussi en lice.benoît hili

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.