Ile Maurice: Des associations féminines sensibilisées aux dispositions de la National Womens' Council Act

communiqué de presse

Une séance de sensibilisation sur les dispositions de la National Womens' Council Act de 2016, destinée aux associations féminines, s'est tenue ce matin à la Municipalité de Vacoas / Phoenix en présence de la ministre de l'Égalité des Genres et du Bien-être de la Famille, Mme Kalpana Devi Koonjoo-Shah.

Cette initiative du National Womens' Council, qui opère sous l'égide du ministère de l'Égalité des Genres et du Bien-être de la Famille, vise à sensibiliser les participantes sur la nécessité de mettre en œuvre, d'une manière efficace, les dispositions de la National Womens' Council Act.

Dans son allocution, la ministre a souligné l'importance de promouvoir l'autonomisation des femmes et l'égalité des genres. Elle a affirmé que l'abrogation de l'ancienne loi de 1985 sur le NWC et l'entrée en vigueur de la nouvelle législation en 2016 témoignent de la vision du gouvernement de garantir une représentation juste et adéquate de tous les genres ainsi que le développement humain et social des femmes à Maurice.

En outre, la ministre a indiqué que la National Womens' Council Act de 2016 offre un cadre législatif plus moderne et approprié visant à promouvoir davantage l'autonomisation des femmes et l'égalité des genres, tout en encourageant une participation active des femmes dans les domaines social, économique et politique.

Selon Mme Koonjoo-Shah, le gouvernement n'épargnera aucun effort pour renforcer la gouvernance dans les institutions parapubliques en assurant, entre autres, une représentation adéquate et appropriée des femmes au sein de leur conseil d'administration.

La ministre a également salué les associations féminines qui ont un rôle clé à jouer pour que les femmes connaissent davantage leurs droits. Elle a mis en exergue le travail abattu par ces associations qui œuvrent volontairement pour soutenir les femmes victimes de violence domestique, les familles pauvres et les femmes confrontées à différents types de discrimination ou d'injustice.

Cependant, Mme Koonjoo-Shah a rappelé l'impératif de rendre le mouvement des femmes plus dynamique. Elle a encouragé les jeunes filles et les femmes à rejoindre, en plus grand nombre, ce mouvement, en particulier, dans un monde dynamique et en rapide évolution afin d'apporter les changements qui répondent aux besoins des femmes.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.