Ile Maurice: Déversement d'hydrocarbures à Pointe d'Esny - Soutien financier des organes régionaux des Nations unies

communiqué de presse

Un fonds de relance de 2,5 millions $ US, visant à soutenir les efforts nationaux face aux conséquences de la marée noire suivant l'échouement du vraquier MV Wakashio au large de Pointe d'Esny, a été lancé le 24 août dernier.

Une cérémonie officielle s'est ainsi tenue à la State House à Réduit en présence du Président de la République de Maurice, M. Prithvirajsing Roopun, et du directeur régional de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour l'Afrique australe et l'océan Indien, et également président par intérim des Objectifs de développement durable des Nations unies pour l'Afrique orientale et australe, M. Charles Kwenin.

Ce fonds est une initiative des entités régionales des Nations unies et a pour but de minimiser les impacts socio-économiques et environnementaux du déversement des hydrocarbures, notamment en aidant ceux qui ont vu leurs moyens de subsistance affectés, en particulier la communauté de pêcheurs.

Les directeurs régionaux des organes des Nations unies pour l'Afrique orientale et australe ont mis en commun un montant initial de 250 000 $ US pour la création de ce fonds et entendent répondre à la crise écologique par une approche coordonnée, cohérente et globale.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.