Angola: Le pays dispose d'engrais pour la campagne agricole 2020/2021

Luanda — Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Francisco de Assis, a assuré qu'il y avait des engrais pour la campagne agricole 2020/2021 dans tout le pays, dont l'ouverture est prévue pour octobre prochain.

Selon le ministre, les entreprises ayant des difficultés financières et des liquidités en kwanzas ont été financées par la BDA et avec ce financement, elles ont rejoint une ligne de la BPC, où elles ont obtenu les devises pour l'importation d'engrais qui, en principe, devraient arriver dans le pays entre fin septembre et début octobre.

En moyenne, selon le gouvernant, le pays a besoin d'au moins 60 000 tonnes / an et si cette quantité est inférieure à cela, cela compromet la production agricole nationale.

Pour éviter les contraintes qui pourraient réduire l'offre de ces charges, il a indiqué que le secteur travaille dans deux directions, la première étant une meilleure organisation et intégration du secteur privé qui importe.

Dans le deuxième aspect, l'accent est mis sur la création des conditions qui attirent les investisseurs privés, nationaux et étrangers, pour que le pays commence à produire les engrais au niveau interne.

Concernant l'approvisionnement en engrais sur le marché angolais, l'homme d'affaires du secteur Manuel Monteiro a informé qu'il avait reçu un navire de 11 mille tonnes, qui ont déjà été distribuées dans les 18 provinces.

Dans le cadre des mesures d'allègement économique créées par le gouvernement, Manuel Monteiro dit que d'ici novembre, 24 000 tonnes supplémentaires d'engrais arriveront.

En plus des engrais normaux, il a indiqué que les engrais azotés sont également assurés, pour être distribués aux agriculteurs et aux paysans à travers le pays.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X