Soudan: Le Cabinet salue les résultats de la visite d'Abi Ahmed et de Mike Pompeo

Khartoum — Le Conseil des Ministres a tenu sa réunion ordinaire mercredi matin sous la présidence du Premier Ministre Dr Abdallah Hamdouk et au début de ses travaux a entendu des éclaircissements du Dr Hamdouk sur la visite du Premier Ministre éthiopien Dr Abi Ahmed dans le pays le mardi 25 août, où Son Excellence a précisé que la visite était l'occasion de discuter des relations en se concentrant sur des questions telles que le barrage de la Renaissance, qui a fait l'objet de discussions approfondies au niveau des présidents et au niveau ministériel, des questions de frontières et de coopération régionale bénéfiques à toute la région, indiquant que la visite était dominée par l'esprit de consensus et d'accord pour aborder les problèmes dans le cadre africain.

Hamdouk a confirmé que la visite du secrétaire d'État américain Mike Pompeo dans le pays constituait un signe du développement de la relation avec l'Amérique malgré l'existence de dossiers à régler, en particulier la question du retrait du Soudan de la liste américaine des pays parrainant le terrorisme, expliquant que la visite portait sur les relations bilatérales, économiques et le traitement de la dette et la paix, indiquant que la visite a abordé la question de la normalisation avec Israël, soulignant qu'il a expliqué au secrétaire d'État américain que le gouvernement de transition a un mandat limité lié aux tâches de transition et à la réalisation de la paix et de la stabilité et n'a pas de mandat de rapport à cet égard. Le Premier Ministre a également précisé l'importance de compléter les structures de l'autorité de transition, confirmant le début de dialogue sur le sujet est clair et transparent.

Le Ministre (en charge) des affaires étrangères M. Omar Gamaru-Dinne a confirmé que les deux visites avaient été couronnées de succès, expliquant que la visite du Premier Ministre éthiopien était bonne et que ses discussions étaient claires, faisant référence aux rumeurs et déclarations qui ont précédé la visite du Secrétaire d'État américain qui ont lié la visite à la décision de normalisation, et a également évoqué la confirmation du principe de consultation avec l'incubateur politique dans tous les cas, ce qui indique l'existence d'une bonne compréhension qui soutient le principe de transparence.

Le ministre de la Culture et de l'Information, porte-parole officiel du gouvernement, M. Faisal Mohamed Salih a déclaré dans un communiqué de presse que le Conseil des ministres avait discuté des deux visites et souligné l'importance du renforcement de la coopération avec l'Éthiopie et s'est félicité de l'approbation par le ministre éthiopien de l'énergie des trois accords relatifs à la nouvelle connexion dans le domaine de l'énergie électrique, indiquant que le Conseil faisait référence à la campagne médiatique qui a précédé la visite du secrétaire d'État des États-Unis, qui était dirigée par les forces contre-révolutionnaires, indiquant que le Cabinet avait salué les résultats des deux visites et le changement majeur dans les relations du pays récemment.

Le ministre de la Culture et de l'Information a déclaré que le Cabinet avait examiné un rapport analytique sur la situation sécuritaire dans le pays présenté par le ministre de l'Intérieur, le Lt-Gen.(police) Al-Tiraifi Idriss sur les différents événements, et les événements résultant de la nomination du gouverneur de Kassala, et leurs répercussions, qui nécessitent la conduite de solutions politiques et de services dans les États de l'Est et de l'Ouest et la promotion de la culture de la production et de la construction.

Faisal a déclaré que le directeur général adjoint du service général de renseignement a soumis un rapport sur la situation sécuritaire, expliquant que le général Mufaddal a indiqué que le problème des conflits tribaux dans l'est et les états de l'ouest a un grand impact, indiquant que les conflits sont connus, mais il y a d'autres facteurs résultant de la forte polarisation dans ces États et la division tribale malgré les efforts déployés, et il a souligné l'importance d'un dialogue global entre les États et les universités pour se transformer en un dialogue central permettant de trouver des solutions pratiques.

Faisal a déclaré que le Conseil des ministres a salué les efforts du ministère de l'Intérieur et du Service des renseignements généraux et a ordonné qu'ils incluent des informations précises sur la situation politique et économique, qu'elles soient analytiques et présentées chaque semaine au Conseil.

Le Ministre de la culture et de l'information a déclaré que le Conseil des ministres avait débattu des initiatives des membres du Conseil sur la manière de coordonner et d'échanger des informations, de l'importance de relier l'ordre du jour du Conseil aux questions des citoyens, de l'importance de former un comité des relations extérieures et des consultations du comité de démantèlement avec les ministères et les comités d'enquête.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.