Mali: La junte libère l'ancien président malien

Le président IBK
27 Août 2020

L'ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta a été libéré jeudi par la junte qui l'a renversé la semaine passée, après sept années au pouvoir de ce pays en guerre contre les jihadistes, ont annoncé les militaires.

Le Comité national pour le salut du peuple mis en place par les militaires pour diriger le pays, "informe l'opinion publique nationale et internationale que l'ex-président Ibrahim Boubakar Keïta a été libéré et se trouve actuellement à sa résidence", a annoncé le CNSP sur Facebook.

Un membre de sa famille a indiqué sous couvert de l'anonymat que M. Keïta était rentré dans la nuit dans sa résidence du quartier de Sebenikoro.

M. Keïta, 75 ans, avait été arrêté avec plusieurs autres responsables le 18 août lors du putsch mené par des officiers maliens après des mois de tourmente politique.

M. Keïta, communément désigné des Maliens par l'acronyme IBK et devenu aux yeux de nombre d'entre eux le principal responsable de la grave crise sécuritaire, politique et économique dans laquelle s'enfonce leur pays depuis des années, avait annoncé le soir même sa démission sur la télévision nationale, disant de ne pas avoir d'autre choix pour éviter une effusion de sang.

Il était retenu depuis en un lieu non divulgué officiellement.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.