Mali: La junte militaire libère Ibrahim Boubacar Keita

Dix jours après sa démission de la présidence malienne, Ibrahim Boubacar Keita a été conduit hier soir à 03heures du matin, à son domicile de Sébénikoro. La maison est en ce moment sous surveillance militaire.

La CEDEAO a agit en maitre, pour obtenir la libération de l'ancien chef d'État malien. Hamidou Boly, leur représentant à Bamako a passé la journée d'hier a échangé avec les mutins du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), afin de les convaincre à libérer le président démissionnaire, avant la prochaine réunion des chefs d'État de la sous-région, prévue le 28 août prochain.

La CEDEAO avait envoyé des émissaires sous la houlette de l'ancien président nigérian Jonathan Goodluck. Ils ont eu à rencontrer IBK sur son lieu de détention, en présence des colonels du CNSP. Ibrahim Boubacar Keita leur faisait savoir, qu'il n'imaginait plus un retour à l'Exécutif et, qu'il était bien traité et respecté par les nouveaux hommes forts du Mali.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.