Sénégal: La baisse des cas de Covid-19 doit être appréciée sur une période plus longue

Des élèves ghanéens portant un masque sur leurs visages sur le chemin de l'école

Dakar — La baisse du nombre de cas de coronavirus doit être appréciée sur une longue période et non seulement sur deux à trois jours, a estimé, jeudi, le ministre de la santé et de l'Action sociale

"Je ne raisonne pas en termes de baisse par rapport à la Covid-19 sur deux à trois jours, mais il s'agit plutôt de la gérer dans le temps, dans l'endurance et en fonction de ses fluctuations en termes de tests positifs", a - t-il dit en marge de l'ouverture de la Revue annuelle conjointe 2019 du Plan national de développement sanitaire et social.

Interrogé sur la baisse des cas observée sur deux jours en début de semaine (moins dune centaine de cas), le ministre a admis "une situation baissière" tout en précisant aussi que "les choses ne peuvent pas être appréciées sur une journée ou deux mais sur une période plus longue".

"C'est dans cette philosophie d'un combat dans la durée et dans l'endurance qu'il faut s'inscrire dans le respect des mesures édictées par les autorités sanitaires", a t -il dit.

Pour le ministre de la Santé et de l'Action sociale, "le système de santé démontre ses capacités d'adaptation et de résilience face aux chocs sanitaires mais nous continuons d'appeler à la vigilance et au respect des mesures barrières particulièrement du port de masques et du lavage des mains".

Depuis le début de la pandémie au Sénégal, le 2 mars dernier, 13.294 personnes ont contracté la maladie. Parmi elles, 8.974 ont recouvré la santé.

Le pays déplore la mort de 277 patients. En tout, 4.042 personnes sont encore sous traitement.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.