Ile Maurice: Déversement d'hydrocarbures à Pointe d'Esny - Surveillance environnementale des ressources terrestres et marines

communiqué de presse

Une surveillance environnementale continue des ressources terrestres et marines est assurée par le ministère de l'Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique suite à l'échouement du MV Wakashio à Pointe d'Esny et de la marée noire qui en a résulté.

Cet exercice comprend le suivi de la qualité des eaux côtières et de l'air, le contrôle des sédiments ainsi qu'une étude des écosystèmes afin d'assurer le bien-être de la population locale. Il est effectué avec la collaboration du National Environmental Laboratory (NEL), de l'Albion Fisheries Research Centre (AFRC) et du Mauritius Oceanography Institute (MOI).

Un programme de suivi a été mis en place, à partir du 7 août 2020, entre le NEL, l'AFRC et le MOI. Le nombre de sites côtiers surveillés a été porté à 27, couvrant les régions allant de La Cambuse à Trou d'eau Douce. L'AFRC et le MOI mènent également des études écologiques pour évaluer l'impact de la marée noire sur les écosystèmes des zones concernées.

Ces institutions travaillent de concert avec des experts de l'Organisation maritime internationale, du Programme des Nations unies pour le développement, du Royaume-Uni, du Japon de même que des spécialistes locaux afin d'élaborer une stratégie de surveillance à long terme portant sur les impacts socio-économiques et environnementaux de la marée noire.

Il est à noter, qu'à ce jour, la surveillance continue a montré qu'il y a eu une diminution significative du niveau d'huile et de graisse dans les eaux côtières.

Contrôle quotidien de la qualité de l'air

Le programme de surveillance de la qualité de l'air est mené par le NEL dans huit quartiers résidentiels et 17 écoles des régions touchées depuis le 8 août 2020, sur une base quotidienne. Les résultats ont révélé que les composés organiques volatils, qui peuvent affecter la santé des habitants, n'y ont pas été détectés.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.