Cameroun: Dons de logements du chef de l'Etat - Des Lions ont leurs clés

Les héros de 90 sont officiellement entrés en possession de leurs appartements hier à Yaoundé au cours d'une cérémonie au Palais des Sports.

Les premières notes de l'hymne national du Cameroun retentissent dans l'antre plein de San Siro à Milan. La caméra balaie les visages des 11 Lions qui vont défier dans quelques minutes l'Argentine en ouverture de la coupe du monde Italie 90. Dans les tribunes, le chef de l'Etat, Paul Biya, est debout au milieu de ses homologues. Un frisson parcourt alors le Palais polyvalent des sports de Yaoundé (Paposy) où sont diffusées les images retraçant le parcours des Lions dans cette compétition.

Les applaudissements fusent au moment du coup de tête de François Omam-Biyick qui offre une victoire historique au Cameroun. Le concerné, tout sourire, se penche vers son voisin, Jules Denis Onana, pour échanger. Certainement sur les sensations de ce moment qui le suivra toute sa vie. Installés dans la salle, les Lions indomptables revivent leur épopée. Même s'ils ont vu et revu ces images, l'émotion reste la même. L'exploit, lui, est toujours aussi retentissant, 30 ans après.

C'est d'ailleurs cet exploit-là qui justifie leur présence, hier 27 août 2020 au Paposy. Omam Biyick, Bell, Ndip Akem, Ebwelle ou encore Milla... sont là. Quelques visages inconnus aussi. Les ayant-droits des défunts, en l'occurrence Louis-Paul Mfede, Benjamin Massing et Stephen Tataw, ou de ceux qui n'ont pas pu faire le déplacement pour la cérémonie de remise des clés des logements à eux offerts par le chef de l'Etat, sont également présents. Chacun est en effet rentré avec le sésame qui ouvre son appartement tout neuf du Camp SIC d'Olembe (Yaoundé) et de Mbanga Bakoko (Douala) mis à leur disposition par leur premier supporter de toujours.

Le ministre de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, et le ministre des Sports et de l'Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, étaient aux manettes de cette cérémonie qui a rassemblé du beau monde. On a reconnu plusieurs membres du gouvernement, des personnalités diverses et des invités inattendus à l'instar d'Antonio Conceiçao, le sélectionneur actuel du Cameroun. Ils ont pu témoigner de l'honneur accordé à ces héros éternels et de la traduction en acte de cette promesse du chef de l'Etat. Non, « pas une promesse mais une instruction », a tenu à préciser Célestine Ketcha Courtès. Ce qui justifie la diligence du Minhdu et du Minsep à remettre les clés aux 22 Lions du Mondiale 90 en quelques semaines.

Au-delà de l'aspect festif de la cérémonie, Narcisse Mouelle Kombi, a tenu à saluer un « hymne à l'excellence et une reconnaissance du mérite des sportifs. La preuve que la nation a toujours honoré ceux qui l'honorent ». Un sentiment appuyé par le Collectif des anciens Lions indomptables (Calif) qui y voit la preuve de l'importance que le chef de l'Etat a toujours accordée au sport et aux sportifs. Mais surtout, l'occasion de booster les générations à venir à faire aussi bien, si ce n'est mieux. En attendant, on peut continuer à savourer les exploits de cette génération magique qui a fait et continue de faire la fierté du Cameroun. "You are the best, and you will remain the best", dixit Célestine Ketcha Courtès. On est bien d'accord.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.