Cameroun: Gestion du terminal du Port de Kribi - Des investisseurs locaux se positionnent

Mercredi dernier, la Kribi Port Multiple Operators (KPMO) a présenté au ministre Jean-Ernest Ngalle Bibehe, son ambitieux programme d'investissements.

De la gestion du terminal polyvalent du Port autonome de Kribi (PAK), il était question mercredi dernier à Yaoundé au ministère des Transports. Plus précisément de la participation camerounaise au capital de la Kribi Multipurpose Terminal (KMT), actuel concessionnaire pour l'exploitation et la gestion dudit terminal.

Selon les dispositions contractuelles arrêtées lors de la création de la KMT, 25% du capital de celle-ci sont réservés aux opérateurs nationaux. C'est à ce titre que la Kribi Port Multiple Operators (KPMO) souhaite acquérir ces actions. Une intention clairement exprimée au ministre des Transports, Jean-Ernest Ngalle Bibehe. Connaissant bien l'environnement puisqu'ayant géré le terminal polyvalent deux ans avant l'arrivée de KMT, KPMO a requis l'accompagnement de ce département ministériel dans son ambitieux programme d'investissements.

Outre l'entrée dans le capital de KMT, Gabriel Manimben et Alain Claude Atangana Zang, respectivement président du conseil d'administration et directeur général de KPMO, ont évoqué deux projets de construction. Ceux-ci seront développés en partenariat avec Avima Iron Ore déjà signataire avec un mémorandum d'entente avec le Port de Kribi. Il s'agit d'une ligne ferroviaire devant servir à acheminer le minerai de fer des sites miniers d'Avima au Congo au Port de Kribi.

Le tracé de la voie de transport prévoit un embranchement à Nabeba (Congo) et à Mbalam avant de s'achever au terminal minéralier que prévoit de construire KPMO. Relativement à ce dernier aspect, il est prévu audit terminal deux postes à quai de 350 m chacun pouvant embarquer jusqu'à 100 millions de tonnes de marchandises par an. Comme investissements périphériques, KPMO prévoit l'aménagement de magasins et entrepôts pour les marchandises générales ainsi que l'aménagement des zones industrielles et logistiques.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.