Togo: Le Togolais Serge Akakpo annonce la fin de sa carrière

A 32 ans, l'international togolais Serge Akakpo vient de confirmer qu'il mettait un terme à sa carrière sportive.

Le défenseur des Eperviers, qui a arboré le maillot de la sélection nationale pendant plus d'une décennie, a également connu une riche carrière en club qui a fait de lui un véritable globe-trotter.

L'ancien capitaine de la sélection du Togo avait annoncé son désir de quitter les pelouses il y a quelques temps ; après une carrière entamée en 2001 qui l'a conduit en France, en Roumanie, en Slovénie, en Slovaquie, en Ukraine et en Turquie.

Le Togolais qui enregistre 58 sélections avec les Eperviers était de l'effectif ciblé par l'attaque de Cabinda en Angola, en 2010, en route pour disputer la Coupe d'Afrique des Nations.

A cet effet, le défenseur précise : « Tout ne s'est pas passé comme je l'aurais souhaité, même loin de là, mais j'ai tout de même réalisé mon rêve, celui de devenir un jour footballeur professionnel » avant d'ajouter : « j'ai vécu des choses extraordinaires sur tous les plans : sportif, humain, familial, mental, émotionnel et culturel. Il y a eu des hauts et des bas, des périodes horribles mais aussi de merveilleux souvenirs ».

Même s'il raccroche les crampons, le grand aventurier promet « de belles choses » pour la suite.

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.