Angola: La FAO promeut l'agriculture contractuelle au pays

Quibala (Angola) — Le Fonds des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé vendredi, dans la municipalité de Quibala, province de Cuanza Sul, qu'elle promouvait l'agriculture contractuelle en Angola, en partenariat avec le Gouvernement angolais.

Il s'agit d'un accord dans lequel, à l'avance, le producteur et l'acheteur conviennent des conditions et modalités de production et de commercialisation des produits agricoles et d'élevage, y compris le prix, la qualité, la quantité et la date de livraison.

C'est un mécanisme «de plus en plus utilisé dans le monde», a déclaré la représentante de la FAO en Angola, Gherda Barreto, à la «Foire de la Campagne» qui ferme ce samedi dans la municipalité de Quibala.

Présent à la Foire, le gouverneur de Cuanza Sul, Job Capapinha, a informé que la province continue d'enregistrer un déficit dans la production des principaux produits agricoles, notamment les céréales.

Pour inverser cette situation, il a jugé essentiel d'améliorer, entre autres aspects, la préparation des terres, la distribution des intrants, l'assistance technique aux agriculteurs familiaux, associations et aux coopératives.

A son tour, l'administrateur municipal de Quibala, João Manuel Nunes, a indiqué que 181 parcelles rurales destinées à l'exploitation agricole et animale ont été attribuées pour la saison agricole actuelle, 68 des bénéficiaires se plaignant du manque de soutien, ainsi que des difficultés de commercialisation et d'écoulement des produits.

La Foire de la Campagne se déroule sous la devise «De la Campagne, plus de production, plus d'écoulement, plus de revenu national». L'événement réunit 150 commerçants, y compris des agriculteurs familiaux, des coopératives et des fermiers des 12 municipalités de la province de Cuanza Sul.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X