Angola: Le ministre de l'Agriculture suggère d'améliorer les routes menant à la campagne

Quibala (Angola) — Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Francisco de Assis, a appelé vendredi, dans la municipalité de Quibala, province de Cuanza Sul, les gouvernorats provinciaux à améliorer les voies d'accès aux zones de production, dans le but de réduire les pertes après récolte.

Le gouvernant a lancé l'appel à la «Feira do Campo» (Foire de la campagne) qui a lieu à Quibala. L'initiative vise à stimuler la chaîne de production, à permettre l'auto-assistance des agriculteurs familiaux, à augmenter la production des associations agricoles, des coopératives et des agriculteurs.

«Il est nécessaire de réduire au maximum les pertes post-récolte, raison pour laquelle les gouvernorats provinciaux et les administrations municipales doivent jouer un rôle crucial dans la réhabilitation des routes rurales», a souligné le ministre lors de la Foire qui se termine ce samedi.

Francisco de Assis a déclaré que la foire démontre que, parallèlement à l'augmentation de la production agricole, le flux et la vente des produits sont également une priorité pour le Gouvernement.

Le gouvernant a réaffirmé l'engagement du ministère à maintenir l'assistance technique aux agriculteurs, à promouvoir la production agricole, l'élevage, les forêts, la pêche et à créer les conditions de soutien logistique.

Il a informé que le ministère avait introduit 990 tracteurs, 15 brigades de génie rural, dans les 18 provinces. L'action vise à améliorer la préparation mécanisée des sols, basée sur la relance des petites et moyennes entreprises de ce segment.

«Nous avons réussi avec un travail interministériel à baisser le taux de la Taxe sur la valeur ajoutée (IVA sigle en portugais), de 14 à 5%, en référence à l'importation de facteurs de production dans la saison agricole 2019/2020.

Dans ce processus, a-t-il poursuivi, environ 14 890 hectares et les corrections de sol respectives ont été subventionnées.

Selon Francisco de Assis, au cours de la campagne agricole en cours, 30 139 tonnes d'engrais, 36 984 charrues à traction animale, environ 1700 petits matériels agricoles, y compris des moulins et des batteuses, ont été distribués.

Dans la même période (2019/2020), toujours selon le ministre, environ un millier de «déclarations d'exclusivité» ont été émises, afin qu'ils puissent bénéficier de certains avantages dans les actes d'importations.

Quant au Plan intégré pour l'accélération de l'agriculture et de la pêche familiale, en cours jusqu'en 2022, il a indiqué qu'il visait quatre mille écoles de terrain, dont plus de trois mille déjà existantes.

Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche se concentre également sur l'introduction de plus de mille 100 bateaux de pêche artisanale.

La Foire de la campagne se déroule sous la devise «De la campagne, plus de production, plus d'écoulement, plus de revenu national». L'événement réunit 150 commerçants, y compris des agriculteurs familiaux, des coopératives et des agriculteurs des 12 municipalités de la province de Cuanza Sul.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X