Cote d'Ivoire: Eau potable - Le château d'eau de Bédiékro (Daoukro) va desservir plus de 2800 personnes

Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a inauguré le samedi 29 août 2020, le château d'eau de Bédiékro (Daoukro), permettant à 2800 habitants d'avoir accès à l'eau potable.

« Je suis heureux pour les femmes et les jeunes filles de Bédiékro et des localités environnantes. Ce château d'eau va atténuer leurs souffrances dans la quête de l'eau potable », s'est réjoui Hamed Bakayoko.

Ce château d'eau, en permettant aux populations de Bédiékro, Akakro, Adjekro et de Martinkro de s'approvisionner en eau potable, met définitivement fin à la pénibilité des corvées, et à l'utilisation des eaux de puits et de marigots, sources de fréquentes maladies hydriques.

Pour le Chef du gouvernement, cet ouvrage est une "action concrète de développement pour mieux vivre ensemble".

Il a affirmé que le gouvernement, dans son action, apportera des réponses aux attentes des Ivoiriens, à travers la disponibilité des services sociaux de base pour toutes les populations de Côte d'Ivoire, quelle que soit leur sensibilité politique.

Ce château d'eau, d'un coût total de 265 millions de FCFA a été entièrement financé par l'Etat de Côte d'Ivoire, à travers le fonds de développement en eau potable.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.