Cote d'Ivoire: Journée internationale de sensibilisation contre l'albinisme

Une occasion pour attirer l'attention de l'Etat sur leur situation. A la faveur de la 6e édition de la journée internationale de sensibilisation contre l'albinisme, célébrée le 25 juillet dernier à la Bibliothèque nationale (Plateau), la FAOBEACI (Fédération des associations et organisations pour le bien-être des albinos de Côte d'Ivoire) a fait un plaidoyer auprès des autorités ivoiriennes.

Ainsi par la voix de son président Diabaté Adama, la fédération plaide pour la prise en compte des personnes vivant avec l'albinisme (PVA) dans le Programme national de développement (PND).Par ailleurs, dans le cadre de l'école inclusive, la fédération souhaite que les enseignants et éducateurs fassent un effort supplémentaire pour réorganiser les salles de classe afin que les PVA soient placées aussi proches que possible du tableau à cause de leur myopie.

La FAOBEACI souhaite également la subvention du traitement à l'azote de la peau des PVA pour lutter contre le cancer de la peau qui menace chaque albinos.

«En clair, nous demandons de mettre en place une politique de protection sociale pour les personnes albinos  et l'amélioration du taux de recrutement des PVA à la fonction publique ainsi que le financement des projets », a énuméré Diabaté Adama. Sur le dernier point relevé, il a été fait cas des recrutements dérogatoires des personnes en situation de handicap à la Fonction publique depuis 1997.

Mais il n'y en a eu que 5 avant que le processus ne soit interrompu en 2008. Ainsi en 2015, sur 300 personnes en situation de handicap, 10 PVA ont été recrutées. Ce chiffre est passé à 7 (sur 158 personnes) en 2018 et à 8 (sur 200 personnes) en 2020.

Représentant la ministre Kandia Camara, marraine de la cérémonie, Mme Kra Sylvie a relevé que cette journée est une opportunité pour sensibiliser le public sur la stigmatisation et le rejet des personnes vivant avec l'albinisme.

Elle a souligné que beaucoup d'efforts ont été faits pour améliorer les conditions d'apprentissages des enfants albinos dans le cadre de l'école inclusive. « Je sens et je crois qu'ensemble nous allons faire de très bonnes choses pour les prochaines générations », s'est-elle voulu optimiste.

La cérémonie a vu la participation de la Commission nationale des droits de l'Homme qui a animé un panel sur le thème « Droits et devoirs des personnes vivant avec l'albinisme en Côte d'Ivoire ».

Le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique a apporté sa touche pour la réussite de Evènement en offrant des cache-nez et du gel hydro-alcoolique.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.