Soudan: Lancement d'une nouvelle campagne contre la poliomyélite

Suite à l'apparition des cas de poliovirus dérivés d'une souche vaccinale confirmés au Soudan, le ministère de la Santé, avec l'appui de l'Unicef, de l'OMS et du Programme alimentaire mondial, prépare une vaste campagne de vaccination pour cinq millions d'enfants de moins de cinq ans.

La polio a refait son apparition en République soudanaise, après sa disparition depuis plus d'une décennie, selon l'ONU qui a besoin de vingt millions de dollars pour financer la campagne.

« Au moins treize personnes ont été affectées par la poliomyélite dans neuf des dix-huit Etats du Soudan depuis l'apparition du premier cas ,le 9 août », indique un communiqué du bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

Il convient de retenir qu'au sein du système de l'OMS, l'Afrique est divisée entre deux bureaux régionaux. Le bureau régional de l'OMS pour l'Afrique comprend quarante-sept pays, dont l'Algérie et la majeure partie de l'Afrique subsaharienne.

Le bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale comprend sept autres pays d'Afrique dont Djibouti, Égypte, Libye, Maroc, Somalie, Tunisie et le Soudan.

La semaine passée, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait annoncé plutôt l'éradication de la poliomyélite sauvage dans la région Afrique de l'agence onusienne.

En outre, le poliovirus sauvage de type 2 a été détecté dans des prélèvements relevés dans l'Etat de Khartoum, « ce qui indique l'éventualité d'une large circulation du virus dans le pays », précise l'Ocha.

Des cas ont été rapportés aussi en Ethiopie, en République centrafricaine et au Tchad, « ce qui accroît les risques de propagation au Soudan, notamment au Darfour en raison des mouvements de population », précise l'Ocha.

Provoquée par le "poliovirus sauvage", la poliomyélite est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse qui touche principalement les enfants, attaquant la moelle épinière et pouvant provoquer une paralysie irréversible.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.