Guinée Bissau: La FIFA pour de nouvelles élections !

Elections pour la présidence de la FFGB à reprendre. C'est ce que recommande la FIFA dans un courrier à l'instance locale pour au plus tard le 30 septembre.

L'instance mondiale indique ne pas reconnaitre l'élection de Fernando Tavares, au début du mois, dans une certaine confusion. ''En ce qui concerne l'AG du 8 août 2020, nous constatons qu'elle n'a pas été convoquée conformément aux statuts de la FFGB actuellement en vigueur. Son article 28 prévoit que le lieu, la date et le tarif de l'assemblée électorale doivent être communiqués aux membres de la FFGB au moins un mois avant sa réalisation.

Par conséquent, et en application de l'article 19, aux points 2, 3 et 4 des statuts de la FIFA, aucun organe élu lors de la réunion du 8 août 2020, ni aucune décision n'y est prise reconnue par la FIFA, étant donné que la procédure démocratique exigée et prévue par les statuts n'a pas été respectée", lit-on dans le document.

Par ailleurs, la FIFA demande le retrait de Manuel Lopes Nascimento suspendu 10 ans de la liste des candidats. "Enfin, nous rappelons à FFGB que M. Manuel Irénio Nascimento Lopes, président du comité exécutif sortant de la FFGB, a été suspendu de toutes les activités liées au football (administrative, sportive et autres) aux niveaux national et international pour une période de dix ans par le comité d'éthique de la FIFA en 24 2020. juillet 2020.

En tant qu'association membre de la FIFA, la FFGB est liée à cette décision et doit s'assurer que M. Nascimento n'est absolument pas impliquée dans les affaires de la Fédération, que ce soit au niveau du comité exécutif sortant ou aux élections actuelles.", ajoute le courrier.

A La Une: Guinée Bissau

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.