Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020 - La campagne électorale fixée

Les choses se précisent pour l'élection présidentielle d'octobre prochain. Le conseil des ministres a fixé hier la date réglementaire pour la campagne électorale. L'information a été donnée par le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Tiémoko Touré.

En effet, a-t-il expliqué, le présent conseil a adopté neuf décrets relatifs à l'élection du président de la République du 31 octobre.

Le premier décret, a-t-il détaillé, porte convocation du collège électoral de la République de Côte d'Ivoire en vue de l'élection du président de la République en 2020. Le deuxième fixe les modalités de vote des Ivoiriens de l'étranger pour l'élection présidentielle. Le troisième est relatif à l'organisation et au fonctionnement des bureaux de vote.

Le quatrième donne les spécifications techniques et les modalités d'établissement des cartes d'électeur. Le cinquième décret porte définition des spécifications techniques des matériels et documents électoraux et détermine le nombre des affiches et bulletins de votes.

Le sixième fixe les conditions d'établissement de la liste des imprimeurs agréés pour l'impression des documents électoraux. Le septième porte sur la durée de la campagne électorale en vue de l'élection du président de la République en 2020.

Le huitième est relatif aux modalités d'accès des candidats à l'élection du président de la République aux organes officiels de presse, de production d'informations numériques et aux médias de service public de la communication audiovisuelle. Le neuvième décret porte réquisition des fonctionnaires agents de l'Etat et assimilés.

Ainsi, a-t-il indiqué, le collège de la République de Côte d'Ivoire est donc convoqué, le samedi 31 octobre 2020, de 8 heures à 18 heures en vue de l'élection du président de la République. Par ailleurs, la campagne électorale est ouverte le jeudi 15 octobre 2020 à 00 heure et close le jeudi 29 octobre 2020 à minuit, soit une durée de 15 jours.

Aussi, l'égal accès aux médias de service public de la communication audiovisuelle, de production d'informations numériques et le suivi de la régularité des produits seront garantis par la Haute autorité de la communication audiovisuelle et l'Autorité nationale de la presse, qui veillent à l'expression pluraliste ainsi qu'au Conseil supérieur de la publicité.

Enfin sur ce sujet, pour aider au succès de l'organisation de l'élection présidentielle et sur proposition de la CEI, la participation des fonctionnaires, agents de l'Etat et assimilés est requise pour l'exécution des opérations électorales.

Le kilo de coton fixé à 270 FCFA pour la campagne 2020-2021 Le conseil a en outre entendu une communication relative au bilan de la campagne coton 2019-2020 et aux perspectives de la campagne 2020-2021.

Concernant les perspectives, le ministre Sidi Touré a fait savoir qu'en prenant acte des prix de coton graine et de cession des intrants aux producteurs issus des négociations entre les acteurs de la filière, le conseil a entériné le prix d'achat proposé au titre de la campagne 2020-2021. Notamment 270 FCFA par kilogramme le coton graine de premier choix et 245 FCFA par kilogramme le coton graine de deuxième choix.

Aussi, le conseil a instruit les ministres concernés à l'effet de prendre les dispositions nécessaires pour le respect de ces prix. « La Côte d'Ivoire est le seul pays qui a maintenu ces prix à ses producteurs depuis le début de cette campagne », s'est-il satisfait.

Mais avant, le porte-parole du gouvernement a dressé le bilan de la campagne 2019-2020. Une campagne marquée par la consolidation des acquis de la mise en œuvre effective du zonage agro-industriel avec un retour de l'engouement des producteurs dont le nombre continue de s'accroître passant à 107.742 pour cette campagne contre 103.336 en 2018-2019 et 88.522 en 2017-2018.

La production de coton graine est de 490.423 tonnes soit une hausse de 4,5% par rapport aux 468.983 tonnes de la campagne 2018-2019 pour une superficie en hausse de 14% passant de 392.364 à 408.448 hectares.

« Les bons résultats de la campagne en termes de production, qui constituent un nouveau record national, permettent à la Côte d'Ivoire de maintenir sa position de 3ème pays africain producteur derrière le Bénin et le Mali », a-t-il signifié.

A en croire Sidi Touré, l'accroissement de la production et le paiement de la totalité du coton graine à un prix record en dépit de la Covid-19 a permis de maintenir la constante amélioration des revenus des producteurs sur les quatre dernières campagnes cotonnières passant de 87 milliards de FCFA en 2016-2017 à 109 milliards de FCFA en 2017- 2018.

Ces revenus étaient de 122 milliards de FCFA en 2018-2019 et de 147 milliards de FCFA en 2019- 2020. « Au niveau des intrants, les prix connaissent une légère baisse », a-t-il fait savoir. Enfin, quant aux insecticides, les prix restent stables à 33.000 FCFA l'hectare pour tout le cycle de production du coton.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.