Tunisie: Mini-football | Supercoupe de Tunisie - l'Apothéose Béni Khiar grâce aux tirs au but

31 Août 2020

Les Capbonais se sont illustrés à la fin du temps réglementaire en égalisant dans la foulée avant de s'imposer aux tirs au but. Un sacre amplement mérité.

Pari gagné pour l'Union sportive de Béni Khiar qui vient de remporter la Supercoupe de Tunisie au détriment d'un adversaire redoutable, en l'occurrence l'Association Sportive de Tronja. L'US Ben Khiar l'a emporté aux tirs au but (2-1). La rencontre étant soldée sur un score de parité au temps règlementaire (2-2). La rencontre s'est déroulée dans de très bonnes conditions en présence d'un public record.

Ainsi, les responsables capbonais ont réussi leur pari sur le double volet sportif et organisationnel. Remporter un deuxième titre national après celui du Championnat et assurer un bon déroulement pour cet évènement sportif national en favorisant des places suffisantes pour les spectateurs, tout en veillant au respect du protocole sanitaire. En outre, la Fédération tunisienne de mini-football a utilisé un équipement électronique sophistiqué et a recouru à la VAR pour la première fois, ce qui a donné plus de charme et de crédibilité au match.

Début en force

L'équipe locale de Béni Khiar a débuté le match en force. Et encore une fois, Fakhreddine Galbi a réussi à ouvrir la marque dès la 4'. Touchés dans leur amour- propre, les joueurs de Tronja ont réagi en multipliant les tentatives et, à une minute de la fin de la première mi-temps, Aziz Naceri, élu meilleur joueur du match, égalisa.

En seconde période de jeu, Tronja a dominé les débats, se créant beaucoup d'occasions, mais la dernière touche a fait défaut. Dans le temps additionnel, Achraf Souyah trompa le gardien de Béni Khiar, Mohamed Iheb Jabri. Dans l'euphorie, la défense de Tronja s'est fait avoir. Ahmed Jendoubi égalisa pour Béni Khiar et les deux protagonistes de passer à la séance des tirs au but pour se départager. Et l'équipe capbonaise de l'emporter (2-1). Arafat Lahmer et Mehdi Gueddana de Béni Khiar ont réussi leurs tirs contre un seul pour Tronja, œuvre de Hamza Ben Chérifa.

Duel équilibré

Le responsable de l'équipe de Béni Khiar, Hamdi Khiari, est un homme comblé pour avoir réussi sa tâche d'organiser cette Supercoupe de Tunisie et, par là même, de terminer la saison par un deuxième sacre devant l'une des meilleures équipes du championnat national : «Il y a de quoi être content et fier. Béni Khiar a vécu une fête ponctuée par l'octroi de la Supercoupe après un duel équilibré avec Tronja, l'une des meilleures équipes du championnat.

Ce second titre national nous motivera pour redoubler d'efforts en vue de meilleurs résultats à l'échelle arabe et continentale. J'espère aussi que ce sacre sensibilisera les autorités régionales, notamment la municipalité, à nous apporter une aide financière plus conséquente et un lot de terrain que nous consacrerons pour bâtir un stade à l'instar des autres grandes équipes du pays», a déclaré Hamdi Khiari.

*Il a tenu à remercier chaleureusement ses joueurs, à savoir Mohamed Jabri, Skander Bouslama, Ahmed Jendoubi, Firas Ben Abdellatif, Arafet Lahmar, Fakhreddine Galbi ,Mondher Rouiss, Seifeddine Ketiti, Youssef Ben Thabet, Moussa Ologan, Oussama Abed, Ahmed Bettaieb, Islam Houissa, Mehdi Gueddana, ainsi que leur entraîneur principal, Walid Fénia, et l'entraîneur des gardiens, Abderrahmen Younès, qui seront reconduits pour la prochaine saison.

Manque de concentration

De son côté, le responsable de l'équipe de Tronja, Ridha Khedher, nous a confié que son équipe a manqué de concentration tout juste après le but de la victoire. «Un laps de temps de déconcentration qui nous a coûté cher à quelques secondes de la fin de la rencontre, ce qui a profité à l'adversaire qui égalisa à la surprise générale. Ce but en or pour l'adversaire, indiqua Ridha Khedher, a influé négativement sur ses joueurs au moment des tirs au but. Deux des meilleurs joueurs, à savoir Omar Naceri et Helmi Naghmouchi, ont échoué».

En outre, le responsable de l'équipe de Tronja a précisé que la domination absolue de ses joueurs au cours de la deuxième période de jeu était stérile. «Nous aurions pu l'emporter par un score large si nos joueurs avaient été plus concentrés devant les buts adverses», a souligné Ridha Khedher qui considère que son équipe n'a pas démérité au cours de l'actuelle saison en remportant un des trois titres mis en jeu, tout en rappelant qu'elle a été lésée par l'arbitrage en demi-finale du championnat national. Khedher a conclu en annonçant que son équipe aura son propre terrain aux normes internationales à Bab Laâssal d'ici à un mois.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.