Maroc: Agadir - Interpellation de 12 individus pour leur implication présumée dans le trafic international de drogue et l'émigration clandestine

Rabat — Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d'Agadir ont interpellé lundi tôt le matin, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), 12 individus dont des mineurs de 16 et 17 ans pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic international de drogue et de psychotropes, l'organisation de l'émigration clandestine et la traite humaine.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dans un communiqué, que les mis en cause ont été interpellés au niveau de la plage d'Agadir, ajoutant que les recherches et investigations préliminaires ont démontré que cinq de ces individus s'activent dans le trafic international de drogue et l'organisation de la migration illégale alors que les sept restants, dont les deux mineurs, étaient des candidats à l'émigration clandestine.

Les perquisitions effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir une voiture légère avec à l'intérieur un maillot de bain, deux gilets de sauvetage, 18 paquets de chira de 463 kilogrammes, a ajouté la même source.

Les suspects majeurs ont été placés en garde à vue, tandis que les mineurs ont été placés sous surveillance à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d'élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire et d'identifier les auteurs et les complices impliqués dans ce réseau criminel.

Cette affaire s'inscrit dans le cadre des efforts intenses consentis par les services de la DGSN et ceux de la DGST pour lutter contre le trafic international de drogue et de psychotropes, l'émigration illégale et la traite humaine.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X