Cote d'Ivoire: Salomon Kalou, attaquant de Botafogo, au Brésil - « Pourquoi j'ai choisi le Brésil »

interview

Pour ce qu'il considère comme sa dernière aventure dans sa carrière de footballeur, Salomon Kalou a choisi le Brésil et le club de Botafogo. Hier, dans l'émission "La grande team", diffusée sur "La3", l'ancien de Feyenoord, de Chelsea, de Lille et du Hertha Berlin a dévoilé les raisons qui l'ont motivé à s'expatrier au pays du roi Pelé.

Pourquoi avoir quitté l'Europe après le Hertha Berlin ?

Après avoir joué pendant plusieurs années en Europe, c'était pour moi l'occasion de connaitre un autre championnat et un autre pays. J'ai déjà fait l'Afrique, j'ai déjà fait l'Europe, donc l'Amérique du Sud était pour moi une bonne destination.

Pourquoi le choix de Botafogo ?

Ma logique de fonctionnement, c'est d'aller dans des clubs qui veulent le plus. J'étais en contact avec Botafogo depuis avril-mai, et les dirigeants n'ont pas lâché. Donc ça a été un choix facile à prendre pour moi.

Comment le contact a été établi ?

C'est par le biais d'un ex-coéquipier qui est aujourd'hui un agent de joueur, Cory Gibbs. C'est lui qui m'a approché parce qu'il avait ses contacts ici, au Brésil. Au départ, c'était, "Pour ta dernière aventure, est-ce que tu as envie d'aller étudier le dossier brésilien ?".

Au début, je trainais un peu les pieds parce que je n'étais pas très enchanté par le projet. Mais après avoir parlé avec les dirigeants et le coach, je pense que le projet qu'ils m'ont vendu est très bon. Pourquoi ne pas l'essayer pour clôturer ma carrière !

Quels sont vos objectifs avec votre nouveau club ?

Mon objectif avec Botafogo, c'est d'essayer de gagner un trophée. C'est un club traditionnel qui a de l'histoire ici, au Brésil, et qui a des fans vraiment fantastiques.

Nous en tant qu'équipe, quand je dis équipe, ce sont les joueurs et le staff, on fera tout pour gagner un trophée avec le club.

Vous avez invité Gervinho à vous rejoindre au Brésil. Vous pensez qu'il acceptera votre invitation ?

Qui dit Gervinho, fait allusion au Brésil. Et Gervinho avec la Côte d'Ivoire, a fait une superbe Coupe du monde ici. Après, le foot, c'est une aventure. C'est à lui de voir. Je pense qu'il va se faire plaisir ici. Il a une carrière bien remplie.

Pourquoi pas tenter d'autres aventures ? Il a déjà fait la Chine, l'Italie, l'Angleterre, la France. La prochaine destination, c'est à lui de voir.

Mais je pense qu'il va bien se plaire ici, parce que c'est football avec beaucoup de gestes techniques, de la rapidité, des dribbles… Et ce sont les qualités de Gervinho. Donc, il va se faire plaisir ici.

Vous ne vous êtes jamais prononcé sur le processus électoral à la FIF. Pourquoi ?

Parce que ça ne me concerne guère. Pour moi qui suis en activité, je me concentre sur ma carrière. Après, si je veux aider le football ivoirien, j'ai ma manière à moi de le faire. J'ai pas besoin de me prononcer à chaque fois dessus.

Le football, déjà, c'est un jeu, il ne faut pas l'oublier. Tant qu'on prend du plaisir sur le terrain et que les supporters prennent du plaisir à nous voir jouer, c'est ça qui est primordial. Moi, je me prononce rarement sur ce genre de truc-là.

Comment réagissez-vous à l'intervention de la FIFA dans le processus ?

Je n'ai pas forcément étudié le dossier de très près, j'étais à fond dans mon dernier choix de carrière. Finir en beauté, c'est ce qui me concerne le plus.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.